Le Père Noël de la Poste attend ses lettres jusqu'au 17 décembre

Justine Briquet-Moreno
Publié le 11 novembre 2021 à 17h22
Les enfants ont jusqu'au 17 décembre pour écrire au Père Noël.
Les enfants ont jusqu'au 17 décembre pour écrire au Père Noël. - Source : DR

NOËL - Les petits Français ont jusqu'au 17 décembre pour écrire leur lettre au Père Noël. Ils pourront le contacter par courrier ou par voie électronique.

La magie de Noël a déjà commencé chez La Poste. Partout en France, les enfants ont jusqu'au 17 décembre pour rédiger et envoyer leur lettre au Père Noël. À un peu plus d'un mois des fêtes, La Poste ouvre son traditionnel secrétariat du Père Noël à Libourne (Gironde) où les demandes sont centralisées chaque année. 

Dès ce lundi 15 novembre, le Père Noël et ses 50 lutins postiers vont s'activer pour répondre à tous les enfants qui leur auront écrit. L'homme vêtu de rouge et ses acolytes s'engagent à répondre dans deux langues différentes, soit en français ou en anglais. 

Pas de timbre ni d'adresse nécessaires

Pour entretenir une correspondance avec le Père Noël, nul besoin de connaître son adresse au Pôle Nord. La Poste précise qu'il suffit d'écrire "Père Noël" ainsi que le nom et l'adresse complète de l'enfant au dos de l'enveloppe. Il n'est donc pas nécessaire d'utiliser un timbre pour que la missive arrive à bon port. Autre option proposée par le service gratuit des PTT : adresser sa liste de cadeaux via un formulaire électronique sur pere-noel@laposte.net.

Le Père Noël recrute 30 saisonniers en Haute-SavoieSource : JT 13h Semaine

1,25 million de lettres reçues l'an dernier

Ce service gratuit a toujours connu beaucoup de succès depuis sa création par l'État français en 1962. L'an dernier, la Poste a reçu près d'1,25 million de lettres pour le Père Noël. Dès son lancement dans les années 60, près de 5000 lettres d'enfants avaient été postées. À l'époque, les petits bouts avaient reçu dans la boîte aux lettres de leurs parents une réponse rédigée de la main de Françoise Dolto, la célèbre pédiatre et psychanalyste, également sœur du ministre des Postes de l'époque. 

"Mon enfant chéri, ta gentille lettre m'a fait beaucoup de plaisir", écrivait-elle. "Je t'envoie mon portrait. Tu vois que le facteur m'a trouvé, il est très malin." Avant d'ajouter : "Sois sage, travailles bien. Je t'embrasse. Le Père Noël." Une jolie façon, pour l'enfant, de nouer sa toute première expérience épistolaire.


Justine Briquet-Moreno

Tout
TF1 Info