Inflation, sobriété énergétique... Une fin d'année 2022 pas à la fête

Électricité : 115.000 usagers affectés par une coupure de courant (non programmée) dans l'Aube

Publié le 2 décembre 2022 à 18h08
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Une vaste panne d'électricité a eu lieu vendredi matin dans le sud du département de l'Aube.
Elle a affecté 115.000 utilisateurs, avant que le courant ne soit rétabli.
Enedis a souligné qu'il ne s'agissait "pas de coupures programmées", alors que les Français pourraient en subir cet hiver.

Une vaste panne d'électricité a eu lieu vendredi matin dans le sud du département de l'Aube, affectant dans un premier temps 115.000 utilisateurs, avant que le courant ne soit rétabli à 12h05, a-t-on appris auprès de RTE et d'Enedis. La panne a été provoquée par un "incident technique" du réseau de transport d'électricité. Elle a commencé à 10h50, affectant d'abord 115.000 clients dans le sud de l’Aube, dont 15.500 restaient impactés à midi.

"A 12h05, l’ensemble des clients du secteur viennent d’être réalimentés en électricité", a annoncé Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution pour la région Champagne-Ardennes. Il a souligné qu'il ne s'agissait "pas de coupures programmées d’électricité". RTE mène des investigations sur l'origine de l'incident, survenu "sur un poste électrique de 225.000 volts" situé à Creney-prés-Troyes, a indiqué son service de presse. 

Dans sa première communication, Enedis avait précisé être "en train de contacter les patients à hauts risques vitaux pour qu’ils se rapprochent des services d’urgence afin d’assurer leur sécurité et la continuité de leurs soins".

D’éventuelles coupures programmées et ciblées cet hiver

Alors que le gouvernement prépare les Français à de futures coupures de courant cet hiver, elle a permis de vivre une sorte de répétition générale. Les pouvoirs publics préparent effectivement d’éventuelles coupures de courant programmées et ciblées cet hiver en cas de surcharge du réseau électrique s'il fait très froid. 

Lire aussi

La France est précisément exposée à ces risques de coupures, en particulier en raison d'un niveau de production d'électricité nucléaire au plus bas. La moitié de son parc de réacteurs est indisponible en raison de maintenances programmées, mais parfois prolongées, ou de problèmes de corrosion. 

Banals dans beaucoup de pays étrangers où les clients sensibles disposent de groupes électrogènes de secours, ces délestages tournants, liés à un manque d'électricité en raison d'une production historiquement basse du parc nucléaire, seraient "inédits" en France, selon RTE.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info