En colère, les buralistes déversent 2 tonnes de carottes dans le quartier Barbès à Paris

Inès El laboudy
Publié le 25 janvier 2017 à 10h15, mis à jour le 26 janvier 2017 à 14h48
JT Perso

Source : Sujet JT LCI

L'essentiel

CIGARETTES - Mercredi matin, à 6 heures, plusieurs buralistes ont manifesté leur colère face au "plus grand tabac illégal de France" en déversant 2 tonnes de carottes sur le boulevard Barbès, dans le 18e arrondissement de la capitale.

Dans ce haut lieu de commerce clandestin de cigarettes, ils sont venus protester contre ce marché parallèle. Ce mercredi matin à six heures, une trentaine de buralistes de la fédération d'Ile-de-France, de l'Oise et de Seine-Maritime (40% du marché national), se sont donné rendez-vous boulevard Barbès, dans le 18e arrondissement parisien, pour y déverser deux tonnes de carottes, emblème de la profession, dans ce secteur qu'ils qualifient de "plus grand tabac illégal de France".

Dans ce quartier, des vendeurs à la sauvette revendent quotidiennement des cigarettes de contrebande, à 5 euros contre 7 euros dans un bureau de tabac. Un buraliste présent sur place explique : "Le but est de montrer à l’Etat, aux pouvoirs publics, qu’aujourd’hui plus d’un paquet sur quatre est vendu hors de notre réseau. C’est un manque à gagner de 3 milliards d’euros par an pour l’Etat, et 250 millions d’euros pour les buralistes."

30 milliards d'euros de perte depuis 2004

"Depuis 2004, l'Etat a perdu en cumulé plus de 30 milliards d'euros, et les buralistes plus de 2 milliards, ça suffit !", a déclaré à l'AFP Bernard Gasq, président de la chambre syndicale des buralistes de Paris. Le marché parallèle totalise les achats à l'étranger ou de cigarettes de contrebande. Selon une étude de KPMG publiée en juin 2016, il s'établissait à 27,1% de la consommation en France, en 2015.

Après une hausse en 2015, l'année 2016 a marqué un recul de 1,2% des ventes de cigarettes en France. En 2017, ce recul pourrait se poursuivre avec une hausse prévue du prix des cigarettes et du tabac à rouler fin janvier de l'ordre de 30 à 40 centimes pour les premières et de 1,40 à 1,60 euro pour le second.

JT 13H - Paris : des carottes pour lutter contre le trafic de cigarettes Source : JT 13h Semaine
JT Perso