Incendie à Notre-Dame : un symbole de Paris dévasté par le feu

EN DIRECT - Incendie de Notre-Dame : l'Assemblée vote le projet de loi de reconstruction en nouvelle lecture

La rédaction de LCI
Publié le 3 juillet 2019 à 10h51, mis à jour le 3 juillet 2019 à 10h56
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

INCENDIE DE NOTRE-DAME - Un mois après l'incendie qui a ravagé la cathédrale de Notre-Dame, une équipe de TF1 a pu entrer dans la cathédrale. Voici en exclusivité les images de l"intérieur de l'édifice. La nef, le chœur, la voûte jusqu'à l'orgue... le temps semble s'être arrêté. Au sol, des robots déblaient méticuleusement les gravats mais l'enquête s'annonce encore longue.

LOI

Deux mois et demi après l'incendie, l'Assemblée a voté, mardi 2 juillet, le projet de loi de reconstruction de l'édifice, partiellement ravagé par les flammes le 15 avril 2019. Après un premier échec, le texte adopté, qui repart au Sénat avant de revenir devant l'Assemblée, prévoit 


- l'ouverture d'une souscription nationale pour recueillir les dons qui ont afflué suite à l'incendie. Ces dons bénéficieront d'une déduction fiscale de 75%, et non 66% comme le veut la réglementation ordinaire. Des dons qui en sont, pour 90%, à l'état de promesses, a constaté Franck Riester, ministre de la Culture.


- la création d'un établissement public administratif sous tutelle du ministère de la Culture, qui aura la responsabilité de la restauration de l'édifice et de son environnement immédiat, avec l'appui d'un conseil scientifique.


- des mesures dérogatoires concernant les fouilles archéologiques "préventives", "la durée d'instruction des autorisations d'installations temporaires" ou encore "l'autorisation de certaines publicités sur des bâches ou des palissades de chantiers".

ENQUÊTE

Dans un communiqué diffusé mercredi 26 juin, le procureur de Paris Rémy Heitz a annoncé avoir "clôturé l'enquête préliminaire" ouverte le soir de l'incendie. Dans cette enquête de "1125 feuillets", si "aucun élément ne permet d'accréditer l'hypothèse d'une origine criminelle", les enquêteurs ont permis d'établir, "sans déterminer les causes de l'incendie", quelques pistes : "Celle d'un dysfonctionnement du système électrique ou celle d'un départ de feu occasionné par une cigarette mal éteinte".


Des hypothèses qui nécessites "des investigations plus approfondies", qui seront "réalisées dans le cadre d'une information judiciaire ouverte ce jour, contre X, du chef de dégradations involontaires par incendie par violation manifestement délibérée d'une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement". Trois magistrats instructeurs ont été désignés pour l'encadrer.

EXCLUSIF


Un mois après l'incendie, une équipe de TF1 a pu entrer dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Découvrez les images exclusives dans la vidéo ci-dessous. 

Notre-Dame de Paris, un mois après : nos images exclusives dans la cathédraleSource : JT 20h Semaine
JT Perso

LE POINT SUR L’ENQUÊTE 


Où en est l'enquête ? On fait le point. 

Notre-Dame : un mois après l'incendie, où en est l'enquête ?Source : Sujet TF1 Info
JT Perso

LE POINT UN MOIS APRES L'INCENDIE 


Ce mercredi 15 mai, cela fait un mois qu'un incendie a ravagé Notre-Dame. 


- L'enquête 

Elle avance pas à pas. Selon le Figaro, l'incendie serait d'origine électrique et les enquêteurs poursuivent leurs investigations. Elles promettent d'être longues. 


- Les dons 

Trois organisations ont été retenues pour collecter des fonds en vue de la restauration de la cathédrale. La Fondation du Patrimoine, la Fondation de France, le Centre des Monuments nationaux et la Fondation Notre-Dame. La Fondation du Patrimoine a annoncé samedi qu'elle stoppait sa collecte. Selon elle, la collecte globale de Notre-Dame devrait atteindre les 900 millions d'euros.


- La restauration 

Le projet de loi pour la restauration de Notre-Dame a été adopté par l'Assemblée Nationale. 

MESSE A TOUT PRIX


Invité de franceinfo mercredi 15 mai, Christophe Rousselot, délégué général de la Fondation Notre-Dame, a déclaré que l'archevêque Mgr Michel Aupetit souhaitait "célébrer au plus vite une messe" dans la cathédrale quitte à "mettre un casque de chantier".

"RIEN NE SERA FAIT DANS LE DOS DES FRANÇAIS"

"CONCERTATION"

"UN PEU MOINS D'UN MILLIARD"

FRANCK RIESTER


"La voûte reste fragile", explique le ministre. C'est la raison pour laquelle c'est un robot qui travaille à l'évacuation des gravats. 

FRANCK RIESTER


"On ne va pas beaucoup trop vite. On prendra le temps qu'il faut", assure Franck Riester sur LCI en réponse aux experts qui ont appelé Emmanuel Macron à ne pas précipiter les travaux. 

FRANCK RIESTER


"Rien ne sera fait dans le dos des Français", promet Franck Riester sur LCI au sujet des projets d'architecture pour reconstruire Notre-Dame. Le ministre de la Culture , qui ne se dit pas hostile à "un geste architectural", assure que "la décision n'est pas prise." il faut que le débat vive et qu'ensuite nous puissions trancher". 

RÉACTION

TOUCHANT


Parmi les dizaines de milliers de donateurs qui ont tenu à apporter leur pierre à l'édifice pour rebâtir Notre-Dame, une jeune Britannique de neuf ans a retenu l'attention de la Fondation du patrimoine, chargée de récolter des dons, et de Paris Match qui a relayé son initiative. 


Dans son enveloppe sur laquelle était inscrit "Save our Lady", Caitlyn avait glissé trois euros et des centimes. "Je sais que ce n'est pas grand chose, mais chaque petit geste compte. En espérant que la reconstruction ne prendra pas trop de temps, merci", précisait-elle dans le message qui accompagnait son don.

PROJECTION


Il faudra environ quatre mois pour sécuriser le site de Notre-Dame de Paris, avant même de commencer le diagnostic préalable à la restauration elle-même, a prévenu vendredi la fédération du bâtiment spécialisée dans les monuments historiques.

INQUIÉTUDE

 

La résistance de la structure de la  cathédrale à des vents violents a nettement diminué depuis  l'incendie qui l'a ravagée il y dix jours, s'est inquiété jeudi un ingénieur du CNRS, Paolo Vannucci, bon connaisseur du bâtiment. L'ingénieur, qui avait réalisé en 2016 un rapport sur les risques  d'incendie à Notre-Dame, calcule dans le magazine spécialisé "Batiactu" qu'avant l'incendie, "la vitesse des vents critiques que pouvait supporter la  cathédrale était de 222 km/heure" et qu'elle "n'est plus que 90 km/heure  aujourd'hui".


Il n'a pas exclu qu'"une violente tempête puisse en l'état actuel entraîner l'effondrement d'une partie du clair-étage", c'est-à-dire la rangée supérieure  des murs de la nef ornée de vitraux, tout en soulignant qu'il s'agit de simples hypothèses tant que les données précises ne sont pas précisément connues sur l'état de la structure.

MISE AU POINT

ENQUÊTE


Dix jours après l’incendie de Notre-Dame, l’enquête se poursuit. Ce jeudi, la police scientifique doit se rendre sur place pour procéder à des prélèvements. Un travail de collecte et d'inspection qui va se dérouler sur plusieurs jours, alors que les analyses techniques prendront, elles, des semaines entières au minimum.

Notre-Dame : dix jours après l'incendie, où en est l'enquête ?Source : Sujet JT LCI
JT Perso

LES EXPERTS A NOTRE-DAME


Les enquêteurs de l'identité judiciaire vont commencer leurs investigations sur place ce jeudi au sein de la cathédrale. Voici où en est l'enquête.

DONS


Plus de 400 millions d'euros ont été déjà rassemblés par les quatre collecteurs retenus par le ministère de la Culture pour les dons de particuliers et d'entreprises en faveur de la restauration de Notre-Dame de Paris.


C'est la Fondation Notre-Dame (FND), association caritative catholique qui a vu affluer le plus de dons - un total de 211,3 millions d'euros -, ce qui montre l'importance que conserve le monument comme lieu de culte. En tenant compte de diverses promesses, la collecte de la FND devrait s'élever bientôt entre 213 MEUR et 280 MEUR, indique cette fondation.


La collecte lancée par la Fondation du patrimoine s'élève pour sa part à 164 millions d'euros. Elle comprend les dons des particuliers (22 millions d'euros) et le mécénat des entreprises (142 millions d'euros). 218.500 particuliers ont participé.


De son côté, la Fondation de France a reçu 50.000 dons pour un montant de 25 millions d'euros, dont 75% proviennent d'entreprises.


Enfin, le Centre des monuments nationaux (CMN) a recueilli 3 millions d'euros, en majorité de particuliers mais aussi de petites entreprises.

PROTECTION


Les travaux de bâchage de Notre-Dame de Paris, qui ont débuté mardi, se poursuivent alors que le retour de la pluie est attendu mercredi sur Paris. Objectif : protéger l'édifice des intempéries. Les dégradations et les affaissements qu'est susceptible de causer le ruissellement de l'eau sur l'édifice et les oeuvres qui s'y trouvent encore sont redoutés, alors que d'importantes quantités d'eau ont déjà été déversées dans l'édifice par les pompiers pour éteindre l'incendie géant du 15 avril.


Comme c'est le cas dans ce type de chantiers, une sorte de "parapluie géant" doit être installé afin de protéger la cathédrale de façon permanente, le temps pour les ouvriers d'effectuer les travaux de reconstruction. Une opération qui pourrait prendre des semaines. 

Notre-Dame : des bâches installées sur la cathédrale pour la protéger de la pluieSource : Sujet JT LCI
JT Perso

DONS


La Fondation du patrimoine annonce qu'un peu plus d'une semaine après l'incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris 163 millions d'euros ont été récoltés pour aider à sa reconstruction.


Dans le détail, 142 millions d'euros proviennent du mécénat des entreprises et 21,5 millions d'euros de la part de 216 000 particuliers.


1,6 millions d'euros du total proviennent de plus de 160 pays.

ET MAINTENANT ?


En quelques jours, les promesses de dons pour reconstruire Notre-Dame ont dépassé le milliard d'euros. Or, selon certaines estimations - non encore consolidées - le coût des travaux pourrait être inférieur. Que faire s'il y a trop d'argent ? Les idées fusent.

PÉTITIONS


Alors qu'Emmanuel Macron avait dit vouloir un "geste architectural contemporain" pour la reconstruction de la flèche de Notre-Dame de Paris, plusieurs pétitions pour la "restauration à l'identique" de la cathédrale ont déjà été lancées. L'une d'elles, créée sur la plateforme de droite identitaire Citizen Go recueille près de 50.000 signatures. D'autres pétitions sont également apparues sur Change.org, dont l'une a atteint les 5.000 signatures. Ces réclamations sont adressées soit "au président de la République", soit à "l'Etat français".

DEDUCTION FISCALE

Tête de liste du PCF pour les européennes, Ian Brossat a rappelé toute la défiance que lui inspiraient les dons des grandes fortunes françaises pour la reconstruction de la cathédrale, dont certains seront défiscalisés, et donc payés par l'ensemble des contribuables. "Je considère que les ultra-riches ne devraient pas, dans ce cas-là, bénéficier de déductions fiscales. [...] S'ils aiment le patrimoine, qu'ils donnent, sans bénéficier de déductions fiscales derrière. J'ai vu que certains y renonçaient, il faudrait que tous y renoncent.

HOMMAGE (TER)

Et pour être tout à fait complet, l'AS Monaco y ira, lui aussi, de son clin d'oeil à la cathédrale incendiée.

HOMMAGE BIS

Au Parc, il n'y pas que sur le terrain qu'on pensera à Notre-Dame. Les tribunes s'y mettent aussi, avec ce tifo des supporters.

HOMMAGE

Le défenseur du PSG Laywin Kurzawa a dévoilé le maillot qu'il portera, avec ses coéquipiers, après le grave incendie qui a touché Notre-Dame le 15 avril.

NOUVEAU PÉRIMÈTRE DE SÉCURITÉ

MACRON


Le président de la République, qui est arrivé hier au Touquet pour passer le week-end pascal, n'assistera pas, selon nos informations, à l'une des messes de Pâques célébrée en l'église Sainte-Jeanne d'Arc, située à quelques centaines de mètres de leur domicile. 

MESSE


La messe de Pâques, qui devait avoir lieu à Notre-Dame ce dimanche à 11 heures, est délocalisée à l'église Sainte-Eustache dans le 1er arrondissement de la capitale. 

SAUVÉE ! 


"Reste la voûte. Il y a quelques points encore sensibles sur la voûte et donc les équipes du ministère de la Culture, les entreprises, sont à l'œuvre pour retirer les gravats qui sont encore sur la voûte et la bâcher progressivement. Et à partir de là, on pourra dire que Notre-Dame de Paris est sauvée", a ajouté Franck Riester dans la cour des Invalides qui accueillait un grand concert.

SAUVÉE !


"Notre-Dame aujourd'hui est quasi sauvée puisque tous les points sensibles qui restaient --le pignon nord, le pignon occidental, entre les deux beffrois de façade, le beffroi sud qui menaçait--, tous ces points-là ont été sécurisés, stabilisés, et c'est une formidable nouvelle", a détaillé le ministre.

SAUVÉE !


Notre-Dame de Paris est "quasi sauvée" malgré quelques "points sensibles" sur la voûte, a indiqué samedi soir le ministre de la Culture Franck Riester lors d'un concert sur France 2 en hommage à la cathédrale, cinq jours après l'incendie.

STEPHANE BERN

Invité de France Info, l'animateur n'a pas compris que soient opposées des causes comme celle de Notre-Dame, celle des sans-abris ou des migrants, que bien des observateurs ont jugé désertées par la générosité des Français. "J'aimerais qu'on donne 2 milliards d'euros pour qu'il n'y ait plus personne qui dorme dans la rue, évidemment. [...] Vous ne pouvez pas vous choquer du fait que les gens sentent que Notre-Dame de Paris est quelque chose qui est l'âge de la France."

Le référent patrimoine d'Emmanuel Macron a appelé à ne surtout pas "opposer les causes".

MARINE LE PEN


La présidente du Rassemblement national (RN), en meeting pour les élections européennes à Feurs, dans la Loire, ce vendredi 19 avril s'est exprimée sur l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. 


La cathédrale représente "la quintessence du génie français" a-t-elle estimée, ajoutant "La France est capable de penser, d'ordonnancer, d'édifier. Notre-Dame représente ce que la France est capable de donner au monde."


"C'est une part de la France qui périssait devant nous" a-t-elle déclaré,  "Notre-Dame contient l'âme de la France. Tous les Français ont vécu les images de Notre-Dame comme une véritable torture."


La cheffe de file du RN a également fustigés les critiques qui avaient été émises autour des dons records annoncés par les riches familles françaises : "Que tous les donateurs qui contribuent pour la reconstruction de Notre-Dame soient encouragés et remerciés. Je m'indigne des critiques qui ont visé la famille Arnaud et la famille Pinault, qui ont été ici d'une remarquable générosité."

PSG- AS MONACO :  LES POMPIERS A L'HONNEUR


Deux membres de la Brigade de pompiers de Paris, accompagnés d’enfants, donneront le coup d’envoi fictif du match Paris Saint-Germain - AS Monaco ce dimanche 21 avril. Le club parisien a convenu de cet hommage aux pompiers de Paris, mobilisés sur l'incendie de la cathédrale lundi. 


Les joueurs du PSG joueront également avec un maillot "frappé d'un visuel Notre-Dame de Paris" a annoncé le club. Les noms des joueurs seront également remplacés par l'inscription "Notre-Dame".


Le PSG a ajouté que 1.000 de ces maillots seront vendu, au prix unitaire de 100 euros, et "l'intégralité du chiffre d'affaire issu de cette vente sera reversé à des associations liées aux pompiers". 

UNESCO


Reçue vendredi à l'Elysée, une délégation de l'Unesco s'est engagée à apporter son soutien à la reconstruction de Notre-Dame, qui pourra, selon l'organisation de l'ONU, s'adapter aux "nouvelles possibilités offertes par l'évolution des technologies". L'Unesco compte mettre son "expertise technique" liée à sa longue expérience de la restauration d'édifices endommagés au service de cette reconstruction. L'institution a également évoqué un événement international dédié à la cathédrale.


Une reconstruction ouverte aux "évolutions des technologies"


A propos des modalités de reconstruction de la cathédrale, les responsables de l'Unesco ont rappelé que, selon la doctrine de l'organisation, doivent être "protégée la valeur universelle du site" et "respectées son intégrité et son authenticité".  Ce respect ne signifie pas que l'ensemble de l'édifice doit "rester figé". Les textes de référence de l'Unesco reconnaissent ainsi le droit à chaque génération de participer à l'édification du patrimoine de l'Humanité en "s'adaptant au processus naturel et historique de changement et de transformation", en particulier aux "nouvelles possibilités offertes par l'évolution des technologies".

LE RENFORT DES SCIENTIFIQUES


Spécialistes de l’histoire de la construction et de ses divers matériaux, des scientifiques souhaitent mettre au service de cette restauration le résultat de leurs recherches. Dans un communiqué, ils déclarent qu'ils "transmettront toutes les données nécessaires aux autorités et seront toujours disponibles pour que puisse s’accomplir la renaissance de Notre-Dame de Paris".

ATTENTION


Ce site de collecte de dons, plutôt bien fait, est une escroquerie ⤵

Sujets de société
Incendie de Notre-Dame de Paris : attention à ce site de collecte frauduleux

Incendie de Notre-Dame de Paris : attention à ce site de collecte frauduleux

SAUVEGARDE


Quinze tableaux de Notre-Dame en bon état de conservation ont été décrochés. Ces 15 toiles de prix, signées Laurent de La Hyre ou Charles Le Brun, ont été soigneusement emballées et placées dans des camions, pour être emmenées au Louvre, afin d'y être sécurisés dès vendredi, avant que ne démarre le long chantier de restauration.

QUESTIONS

POLLUTION


L'association Robin des bois a réclamé vendredi la "décontamination" de Notre-Dame de Paris, estimant que la cathédrale était désormais "à l'état de déchet toxique" en raison notamment de la fusion de plomb pendant l'incendie. "Après la fusion d’au moins 300 tonnes de plomb dans les garnitures de la flèche et dans la toiture, l’emprise de Notre-Dame de Paris est un site pollué. La cathédrale est aujourd’hui rendue à l’état de déchet toxique", a déclaré l'ONG dans un communiqué

TRÉSOR


Les derniers tableaux encore dans Notre-Dame seront "sécurisés dans la journée", indique Franck Riester, le ministre de la Culture. 

MATIÈRES PREMIÈRES


Le président chilien Sebastián Piñera a proposé jeudi d'envoyer en France du cuivre et du bois pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris, dévastée lundi par un incendie.


M. Piñera s'est entretenu jeudi avec son homologue français Emmanuel Macron, auquel il a proposé "l'aide du Chili pour contribuer à la reconstruction de l'édifice historique", selon un communiqué de la présidence chilienne.

NOTRE-DAME


Les salaires des 67 personnes travaillant à Notre-Dame de Paris, "sont maintenus, en attendant une solution", a déclaré vendredi le responsable communication de la cathédrale, quatre jours après l'incendie qui a défiguré l'édifice.

NOTRE-DAME


Depuis ce matin, les pompiers mettent à l'abri les dernières œuvres présentes à l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

Les pompiers à pied d'oeuvre pour sortir les oeuvres de Notre-Dame avant les travauxSource : Sujet TF1 Info
JT Perso

BONNE NOUVELLE !!

SONDAGE


La popularité d'Emmanuel Macron gagne 3 points en avril, dans un contexte marqué par l'incendie de Notre-Dame-de-Paris, et son intervention au lendemain du sinistre a été jugée "à la hauteur" par plus de six Français sur dix, selon un sondage BVA diffusé ce vendredi.


Avec 32% de bonnes opinions, le chef de l'Etat retrouve son niveau de septembre 2018, avant la crise des "gilets jaunes". Mais 67% des Français (-3 points en un mois) ont une mauvaise opinion de lui, selon cette enquête pour Orange, RTL et La Tribune, réalisée entièrement après l'incendie de la cathédrale.


Sept Français sur dix disent avoir vu l'intervention télévisée d'Emmanuel Macron au lendemain de l'incendie de Notre-Dame ou entendu des commentaires sur elle. Et 62% d'entre deux l'ont trouvé à la hauteur de l'événement.


Les précédentes enquêtes des instituts Elabe et Ifop-Fiducial, diffusées début avril, donnaient Emmanuel Macron en recul de 2 à 3 points. 


Dans le baromètre BVA, la popularité du chef de l'Etat est nettement supérieure à celle de son prédécesseur François Hollande (21%) au même moment de son mandat.

LE CHILI OFFRE SON AIDE 


Lors d’un entretien avec Emmanuel Macron jeudi, le président chilien Sebastian Pinera a proposé d’envoyer en France du cuivre et du bois pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris, deux matériaux exportés mondialement par le pays sud-Américain. 


Le geste a été "apprécié et reconnu à sa juste valeur" par le président français, mais ce seront les autorités chargées de la reconstruction qui décideront des modalités pour concrétiser cette aide, a précisé la présidence chilienne dans un communiqué. 

SATELLITE


Une autre vue aérienne des dégâts de la cathédrale, avec une photo prise hier par le satellite  Pléiades-1B, que partage ce soir le Centre National d’Etudes spatiales.

MEDIATISATION



Aux Etats-Unis, la médiatisation de l’incendie de Notre-Dame et de l’élan de solidarité qui a suivi a permis d’attirer l’attention sur trois églises africaines-américaines en Louisiane, raconte Courrier international. Les trois églises ont été récemment victimes d’incendies criminels, mais la cagnotte pour leur reconstruction peinait à décoller. Depuis Notre-Dame, les dons se sont multipliés.

THURAM


En Corse pour parler racisme avec des collégiens et lycéens, Lilian Thuram a jugé "bizarre" les "hiérarchies" existant entre l'émotion suscitée par l'incendie de la cathédrale Notre-Dame et celle concernant les migrants "qui meurent" en Méditerranée.


"Nous sommes des êtres d'émotion, c'est normal que nous soyons touchés. Moi, je suis Parisien, donc c'est normal qu'effectivement, devant une catastrophe comme ça, vous soyez touché, ému. Mais on a l'impression que, parfois, il y a des hiérarchies qui s'installent dans l'émotion". "Il y a des gens qui meurent en voulant traverser la Méditerranée et en fait, le monde n'est pas ému comme ça", a-t-il noté.

NEW YORK


Nouveau geste Outre-Atlantique : l'archevêque de New York a annoncé le lancement d'un fonds d'aide à la rénovation de Notre-Dame de Paris, destiné à recueillir les dons des New-Yorkais. Ce fonds, intitulé "De St-Patrick à Notre-Dame", a été créé à l'initiative des principaux responsables religieux de la ville -catholiques, juifs et musulmans - auxquels se sont joints des philanthropes et des chefs d'entreprises. Ils avaient déjà contribué jeudi matin à hauteur de plus de 110.000 dollars. 

PORTRAIT


Ce général d'armée (cinq étoiles) revient aux responsabilités après plus de deux ans et demi de retraite.

POLÉMIQUE


Face aux polémiques sur les dons et leur montant, l’archevêque de Paris Mgr Michel Aupetit a assuré, dans une interview à La Croix à paraître vendredi, que la Fondation Notre-Dame, qui recueille les dons pour rebâtir la cathédrale, aidait "aussi les plus fragiles". 


"En ce qui concerne les grands donateurs, respectons leur geste et ne jugeons pas trop vite. Qui sait ce qu'ils font aussi socialement ? Beaucoup ont des fondations pour les plus démunis", ajoute-t-il, en soulignant qu' "au-delà des mécènes célèbres", "une foule de personnes donnent 10 ou 20 euros".

DON


A son tour, le groupe Suez annonce qu'il participera "à l’effort de reconstruction qui s’organise" pour Notre-Dame. Le montant du don qui sera versé à la Fondation du patrimoine n'a cependant pas été précisé.

LITTERATURE

 

Une anthologie de textes d'écrivains classiques évoquant Notre-Dame de Paris paraîtra le 9 mai aux éditions Points. Préfacé par le ministre de la Culture, Franck Riester, le livre de 96 pages et vendu 5 euros, réunira notamment des textes de Victor Hugo, Gérard de Nerval, Honoré de Balzac, Joris-Karl Huysmans, François Rabelais, François Villon, Marcel Proust ou encore de Montesquieu. 


L’intégralité des bénéfices ira à la rénovation future de la cathédrale. Ils seront reversés à  la plate-forme de collecte "rebatirnotredamedeparis.fr".


Intitulé "Notre-Dame, Le patrimoine littéraire défend le patrimoine architectural", le livre sera disponible en librairie et en kiosque.

RELIQUE


D’habitude pour Vendredi Saint, la Couronne d’épine qui a été sauvée des flammes lundi soir est proposée à la vénération des fidèles. Ce ne sera pas le cas demain, nous apprend Famille chrétienne. En revanche la Sainte Couronne sera portée à la tête de la procession parisienne, qui partira à 15h dans le secteur de la cathédrale. 

HOMMAGE


Parmi les hommages rendus à Notre-Dame, l'Ave Maria d'Arielle Dombasle, dans un style inimitable.

Culture, médias et divertissement
VIDÉO - Arielle Dombasle chante l’Ave Maria pour Notre-Dame… et amuse beaucoup les internautes

VIDÉO - Arielle Dombasle chante l’Ave Maria pour Notre-Dame… et amuse beaucoup les internautes

DON


Le Maroc a annoncé une "contribution financière", dont le montant n'a pas été divulgué, pour la reconstruction de la cathédrale selon un communiqué de l'ambassade du royaume du Maroc en France. Chakib Benmoussa, ambassadeur en France du roi Mohammed VI, s'est entretenu jeudi avec l'archevêque de Paris, Monseigneur Michel Aupetit, selon ce communiqué. Le montant des dons royaux n'est jamais précisé, a-t-on indiqué au ministère marocain des Affaires étrangères à Rabat. 

SONDAGE


Selon les résultats d’un sondage réalisé par l’institut YouGov, 24% des Français comptent faire un don pour Notre-Dame. Les plus de 55 ans représentent la plus grande part de ces donneurs (25%). Par ailleurs, 29% des Français pensent que les dons des familles Pinault et Arnault sont admirables. Mais 28% pensent que ces dons ne sont qu’un concours d’ego entre ces deux géants.

HÔTEL DIEU

   

Après l'incendie de Notre-Dame, l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a proposé de "mobiliser une partie de l'Hôtel Dieu", hôpital voisin de la cathédrale, pour permettre "la continuité de l'accueil des pèlerins, visiteurs et touristes".


Son directeur général Martin Hirsch "a proposé qu'une partie de l'Hôtel Dieu puisse être mobilisée pour permettre, le plus rapidement possible, le rayonnement du site", indique l'AP-HP dans un communiqué.


L'idée est de "pouvoir accueillir tout ce qui est muséal" afin que chacun puisse "accéder aux œuvres de Notre-Dame", a expliqué la direction à l'AFP.

HOMMAGE


Les pompiers de Paris applaudis par la foule et les élus.

MUSIQUE


La cérémonie s’achève en musique, par un prélude de la 3ème suite de Bach, toujours interprété par la violoncelliste Armance Quero.

DISCOURS


Les pompiers ont été "plus qu’exemplaires, plus qu’héroïques", salue Christophe Castaner dans un discours très lyrique. "Ils ont risqué leur vie pour sauver Notre-Dame." "On ne rendra jamais assez hommage aux sapeurs-pompiers qui ont servi ce soir là, et toute leur vie ils pourront dire fièrement 'j'étais là'." Le ministre remercie également les militaires, les policiers, les membres de la sécurité civile qui  ont été mobilisés lundi soir.

APPLAUDISSEMENTS


Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, demande aux pompiers de Paris de monter sur scène et les fait applaudir. La foule réunie sur le parvis de l’Hôtel de Ville les acclame.

MUSIQUE


La 1ère suite de Bach, par la violoncelliste Armance Quero.

Notre-Dame de Paris : le premier hommage d'un violoncelliste au son de BachSource : Sujet TF1 Info
JT Perso

DISCOURS


"Notre cœur a été touché. Le cœur géographique, culturel et spirituel de notre ville, autour duquel elle s’est construite, siècles après siècles", déclare Anne Hidalgo.  "Je ressens comme vous de la tristesse, mais aussi de la reconnaissance. " Se tournant vers les pompiers : "Vous avez sauvé, au risque de périr, une part de nous-même."


Au général Jean-Claude Gallet, des sapeurs pompiers de Paris, la maire de Paris annonce qu’elle proposera que lui soit accordée la citoyenneté d’honneur de la ville.


"Notre cœur a été touché mais il bat encore. De notre devise nous tirerons la force de nous relever : Fluctuat nec mergitur. Demain notre cœur battra plus fort."

CÉRÉMONIE


La violoncelliste Armance Quero a ouvert la cérémonie d’hommage de l’Hôtel de ville avec le prélude de la 1ère suite de Bach. 


Nicolas Lormeaux, de la Comédie française, puis Isabelle Carré lisent maintenant chacun leur tour un extrait de "Notre-Dame de Paris", de Victor Hugo.

CÉRÉMONIE


A l’Hôtel de ville de Paris, la cérémonie d’hommage "à la cathédrale et à celles et ceux qui l’ont sauvée" va bientôt commencer. Un rassemblement à l’invitation d’Anne Hidalgo, avec au programme un prélude de la 1ère suite de Bach, une lecture d’un extrait de "Notre-Dame de Paris" de Victor Hugo, et des prises de parole de la maire, du recteur de la cathédrale et du ministre de l'Intérieur.

RATP


Faire un petit don pour Notre-Dame dans le métro, c’est possible.  A la station Concorde, sur la ligne 1 la #RATP avec MédiaTransports offre la possibilité aux voyageurs de faire un micro-don, de 1 à 5 euros, directement sur les écrans installés sur les portes palières, grâce au paiement sans contact.

SAUVEES


Bonne nouvelle, les abeilles des ruches de Notre-Dame n’ont pas péri dans l’incendie.   "Les abeilles sont en vie. Jusqu'à ce matin, vers 11h00, je n'avais aucune nouvelle", a expliqué à l'AFP l'apiculteur Nicolas Géant qui s'occupe des ruches de la cathédrale, situées sur la sacristie attenante à l’édifice.


"Au départ, je pensais que les trois ruches avaient brûlé, je n'avais aucune information. Mais j'ai ensuite pu voir sur les images satellites que ce n'était pas le cas et le porte-parole de la cathédrale m'a confirmé qu'elles entraient et sortaient des ruches", a poursuivi l’apiculteur, qui a reçu des messages du monde entier de personnes s’inquiétant du sort de ces insectes.

PÉRIMÈTRE


En image, le périmètre de sécurité instauré par la préfecture de Paris jusqu'au 22 avril. La circulation des personnes et des véhicules est interdite dans ce secteur.

PAPE


Le pape viendra en France "en temps voulu", a indiqué Emmanuel Macron face aux pompiers reçus à l’Elysée. Le chef de l’Etat a téléphoné à François Ier mardi, au lendemain de l’incendie de Notre-Dame. "Je l'ai évidemment invité à venir et il viendra en temps voulu", a déclaré le président.


Le pape François s'est rendu une fois sur le sol français le 25 novembre 2014, mais uniquement à Strasbourg pour s'exprimer devant le Parlement européen et le Conseil de l'Europe. Mardi, il a appelé à la "mobilisation de tous" pour que la cathédrale Notre-Dame puisse redevenir "le joyau architectural d'une mémoire collective".

DÉBAT


La guerre fait rage entre modernes" et "anciens". 

PÉRIMÈTRE DE SÉCURITÉ


Ce jeudi, un arrêté a été pris instituant un périmètre de sécurité autour de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, délimité par les rues suivantes qui y sont incluses :


Quai de la Corse (depuis le boulevard du Palais en direction du quai aux Fleurs) pont Notre-Dame, pont d’Arcole, quai aux Fleurs, quai de l’Archevêché, pont de l’Archevêché, Petit Pont- Cardinal Lustiger, quai du Marché Neuf jusqu’au boulevard du Palais, boulevard du Palais(non inclus).


Dans ce périmètre institué jusqu’au lundi 22 avril, la circulation des personnes et des véhicules est interdite.

POLITIQUE


Ne pas "défigurer" la cathédrale : c'est l'appel lancé ce jeudi par des politiques à Emmanuel Macron. 

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a relayé le hashtag "#TOUCHEPASANOTREDAME", face aux pistes évoquées par le Premier ministre Edouard Philippe pour une éventuelle reconstruction de la flèche effondrée. "Ils vont nous faire des rooftops (toits-terrasses, NDLR) au-dessus de Notre-Dame?!", a lancé sur LCI M. Bardella, tête de liste du RN pour les élections européennes.


Pour François-Xavier Bellamy, tête de liste des Républicains pour les européennes, "nos gouvernants devraient retrouver un peu d’humilité". A un article du Parisien demandant s'il faut reconstruire Notre-Dame à l'identique, le patron de LR, Laurent Wauquiez, a laconiquement répondu dans un tweet: "oui".


A gauche, Raphaël Glucksmann, tête de liste PS-Place publique pour les européennes, a estimé sur Public Sénat que "ce n'est pas le président de la République qui va décider du temps que prend un chantier", appelant à reconstruire sans "détruire l'âme de Notre-Dame".

RÉUNION DE CRISE


Emmanuel Macron a présidé mercredi à l'Elysée une réunion de mobilisation pour organiser la reconstruction de Notre-Dame en cinq ans. Selon plusieurs intervenants, cette performance a été jugée "réalisable". "Cinq ans pour la réouverture de Notre-Dame est tout à fait plausible", a déclaré Stéphane Bern, chargé de mission sur le patrimoine auprès d'Emmanuel Macron, à l'issue de la réunion.


Présent à la réunion, Jean-Louis Georgelin, 70 ans, a été nommé dans la matinée "Monsieur reconstruction" de la cathédrale après l'incendie de lundi. Cet ancien chef d'état-major des armées va mener sa mission "d'une main de maître", a estimé Stéphane Bern. Le général "veut un état des lieux d'ici deux mois, un droit de regard et un représentant dans tous les ministères. Il doit en répondre d'ici 5 ans au président", a-t-il expliqué.


"Il y a encore des points de fragilité qu'il faut protéger dans les prochains jours. La galerie des Chimères menace de s'effondrer sur la voûte. Des statues sur le pignon nord ont été fendues par le feu et par l'eau. Mais toutes les oeuvres seront évacuées", a précisé l'animateur.

QUAI D'ORSAY


Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian va nommer un ambassadeur chargé de la coordination du volet international de la reconstruction de la cathédrale.


Ce poste va être confié à Stanislas de Laboulaye, 72 ans, ancien directeur des Affaires politiques au Quai d'Orsay (2002-2006) et ancien ambassadeur de France en Russie (2006-2008) puis auprès du Saint-Siège (2008-2011), a précisé le ministère. Il "accompagnera les grands donateurs étrangers dans leur démarche", assurera le lien entre l'Etat français et les organisations internationales telles l'Unesco et "mobilisera les expertises européennes qui pourraient être requises", a-t-on ajouté. 

RECOMPENSES


La majorité des prix 2020 de l'Institut de France, de ses académies et fondations -- soit plus de 23 millions d'euros de mécénat -- iront cette année à des chercheurs et personnalités ayant travaillé directement ou indirectement à la connaissance de Notre-Dame de Paris.


"Que nous soyons croyants ou non, nous mesurons ce qu’elle représente pour notre histoire et notre culture (...). Nous lèverons ensemble nos talents, nous rebâtirons Notre-Dame", a indiqué un communiqué de la vénérable institution.

ELYSEE

BUSINESS


Depuis l'incendie survenu lundi, les boutiques de souvenirs aux abords de la cathédrale font le plein. Elles n'ont jamais vendu autant de figurines représentants l'édifice encore orné de la flèche de Viollet-le-Duc. Reportage sur place.

Police, justice et faits divers
Aux abords de Notre-Dame, tout le monde veut son souvenir de la cathédrale avec sa flèche

Aux abords de Notre-Dame, tout le monde veut son souvenir de la cathédrale avec sa flèche

LA "CONSTERNATION" DE BERNARD ARNAULT


Bernard Arnault réplique. "C'est une fausse polémique, c'est assez consternant de voir qu'en France on se fait critiquer même quand on fait quelque chose" qui est "une preuve d'intérêt général", a déploré le PDG, longuement applaudi par plusieurs centaines d'actionnaires du groupe. 


Bernard Arnault a invité les personnes présentes dans l'assemblée "à aller sur internet et faire part de votre consternation, car c'est le sentiment que ça m'évoque", a-t-il dit, jugeant que "dans certains pays on serait plutôt félicités" pour de tels dons. 


Par ailleurs, Bernard Arnault a indiqué que les dons de son groupe comme de sa famille, ne bénéficieraient pas de réduction d'impôts. "Je suis très clair, une partie de cette somme est donnée par la société familiale, qui n'a pas de chiffre d'affaires donc la loi en question (sur le mécenat, NDLR) ne s'applique pas", a-t-il détaillé. "Concernant LVMH, elle ne s'applique pas non plus car la fondation Louis Vuitton utilise déjà la loi mécenat" et a atteint le plafond, a-t-il poursuivi.

"EXEMPLAIRES"


"Le pays et le monde tout entier nous ont regardés et vous avez été exemplaires", a lancé Emmanuel Macron jeudi à l'Elysée en recevant les pompiers et d'autres personnes mobilisées pour sauver lundi Notre-Dame de Paris.


"Vous avez été l'exemple parfait de ce que nous devons être", a-t-il ajouté dans la salle des fêtes de l'Elysée, devant 300 personnes, 250 pompiers de Paris, des pompiers des départements franciliens, des policiers, des membres de la Croix Rouge et de la Protection civile.

HOMMAGE


Les pompiers de Neyw York ont rendu hommage à leurs homologues parisiens. Regardez >>

Notre-Dame : le bel hommage des pompiers de New York à leurs homologues parisiensSource : Sujet TF1 Info
JT Perso

HONNEURS


Les pompiers, actuellement reçus par Emmanuel Macron, vont se voir remettre la "médaille d’or pour acte de courage et de dévouement". 500 sapeurs-pompiers de Paris ont oeuvré au sauvetage de la Cathédrale. "Vous avez été exemplaires" sous le regard du "monde entier", a déclaré le chef de l'Etat lors de la réception organisée ce midi. 

Une soixantaine de pompiers restent au chevet de Notre-Dame pour éviter toute reprise de feu, et des poutres ont été acheminées pour aider à consolider certains points, pendant que les experts évaluent les besoins pour sécuriser totalement avant de reconstruire. 

OPÉRATION "ARTISAN"


Le secrétaire général des Compagnons du devoir Jean-Claude Bellanger a évalué le besoin à 550 emplois : 200 couvreurs, 150 charpentiers, 100 maçons, 100 tailleurs de pierre. 

OPÉRATION "ARTISAN"


La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a lancé jeudi une opération baptisée "Chantiers de France" destinée à faire "un appel d'air" sur les métiers nécessaires à la reconstruction de Notre-Dame mais aussi "à la rénovation du patrimoine partout dans le pays". Alors que les métiers de couvreur ou de charpentier ont du mal à trouver des candidats, l'exécutif entend relancer l'intérêt vers ces spécialités après l'émotion suscitée par l'incendie qui a ravagé la toiture et la charpente de la cathédrale.

REACTION


"J'ai été absolument bouleversé par ce qui est arrivé le 15 au soir à Notre-Dame de Paris" : l'arrière-arrière-petit-fils de l'architecte Eugène Viollet-le-Duc a réagi à l'incendie ce jeudi pour l'AFP.  "Comme beaucoup de gens, je pensais que c'était un monument indestructible, éternel, qui avait traversé guerres et révolutions sans grand dommage", ajoute-t-il. "Le lendemain, j'ai un petit-fils qui m'a envoyé un sms en me disant 'on a beaucoup pensé à toi... mais elle a tenu!'. Et c'est vrai que la cathédrale a tenu, c'est quand même un énorme soulagement".


S'il a salué la décision de lancer un "concours international d'architecture" pour déterminer s'il fallait reconstruire la flèche de la cathédrale, et, si oui, comment (à l'identique ou adaptée aux techniques de notre époque), M. Henriquet dit ne pas concevoir la cathédrale sans sa flèche. "Quand vous regardez la cathédrale de face, ses deux tours sont assez lourdes; et quand vous la regardez sur le côté et à l'arrière il y a quelque chose de beaucoup plus élancé, et cette flèche contribue à alléger et à élancer le bâtiment", note-t-il. Elle est "partie intégrante" de la cathédrale. 

OPÉRATION "CHANTIERS DE FRANCE"


La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a lancé jeudi une opération baptisée "Chantiers de France" destinée à faire "un appel d'air" sur les métiers nécessaires à la reconstruction de Notre-Dame mais aussi "à la rénovation du patrimoine partout dans le pays".


Alors que les métiers de couvreur ou de charpentier ont du mal à trouver des candidats, l'exécutif entend relancer l'intérêt vers ces spécialités après l'émotion suscitée par l'incendie qui a ravagé la toiture et la charpente de la cathédrale. La ministre a souhaité que ce chantier soit "le vaisseau amiral pour faire un appel d'air à toutes les formations sur des métiers nécessaires" pour la reconstruction de Notre-Dame, mais "aussi pour la rénovation du patrimoine partout dans le pays". 


Jean-Michel Blanquer a pour sa part indiqué qu'un "campus professionnel" serait installé dans les écuries du château de Versailles, une annonce sur le point d'être faite avant l'incendie, dans le cadre de la réforme des lycées professionnels. Le ministre a aussi évoqué un projet concernant la manufacture des Gobelins. 

INTERVIEW


Don ou impôt : quel est le plus avantageux pour l'Etat ? Eléments de réponse avec Aurélie Carlier, avocate fiscaliste.

POLEMIQUE


Sous le feu des critiques alors que l'enquête ne fait que débuter, le représentant de la société de rénovation qui intervenait sur la cathédrale a pris la parole mercredi.  Il l'assure : "C'est un calvaire ce qu'on vit. C'est très facile de nous pointer du doigt".


"J'entends parler de tout... J'entends parler d'ascenseur défaillant, de soudure, beaucoup de gens qui parlent sans même savoir. C'est bien malheureux, parce qu'en face de tout ça, il y a des gens qui subissent", a-t-il expliqué à France 3. Un mégot de cigarette jeté sur la charpente pourrait-il être à l'origine du sinistre, comme certains l'ont évoqué sur les réseaux sociaux ? "Nous sommes sur des charpentes en chêne, de sections considérables et vraiment exceptionnelles, il faut une vraie source de chaleur pour réussir à enflammer ce type de sections de bois", a abondé le représentant.

ELYSEE


Emmanuel Macron doit recevoir ce jeudi midi les sapeurs-pompiers intervenus pour éteindre l'incendie qui a ravagé lundi la cathédrale. Ils devraient être 270, selon nos informations, et être accompagnés de policiers nationaux, des représentants d'associations de sécurité civile et des représentants des cultes.


Une cérémonie d'hommage à "celles et ceux qui ont contribué à sauver" Notre-Dame sera organisée quatre heures plus tard sur le parvis de l'Hôtel de Ville, à quelques centaines de mètres de la cathédrale.

UNE CATHÉDRALE ÉPHÉMÈRE ?


Une cathédrale éphémère ? Annoncé ce matin par Mgr Patrick Chauvet, l'annonce a été tempérée dans la foulée par le gouvernement. "La décision n'est pas formellement prise", a tempéré sur RMC le ministre de la Culture, Franck Riester. "Cathédrale éphémère, lieu d'accueil, lieu qui permette aux fidèles de pouvoir prier… tout ça est en discussion, en préparation".

DES ZONES FRAGILISÉES 


Selon Franck Riester, si le "le pire a été évité", Notre Dame n'en demeure pas moins dans un état inquiétant. Invité sur BFMTV ce jeudi, le ministre de la Culture a souligné qu'un risque d'effondrement de trois points sensibles n'est toujours pas exclu. 


"La structure principale est hors de danger mais trois zones restent fragiles", a expliqué Franck Riester. "Le pignon du transept nord, où des travaux importants ont été réalisés cette nuit, menaçait de s'écrouler. C'est pourquoi cinq immeubles de la rue du Cloître avaient été évacués. Une opération de frettage de la partie supérieure, pour la solidifier, a été menée et réussie. La situation du pignon nord est bien plus sécurisée qu'il y a quelques heures. Le pignon occidental, celui entre les deux tours, est quant à lui très fragilisé. Il penche, car l'ange qui le domine est tellement brûlé qu'il est fendu dans toute la hauteur". Une opération va être réalisée ce jeudi pour le retirer de la façade.


"Par ailleurs, l'angle du beffroi sud a été tellement chauffé que les pierres sont totalement friables, il y a un vrai risque que les chimères s'effondrent, il y a une grande menace à cet endroit", a précisé le ministre. Avant d'ajouter qu'un risque pèse également sur la voûte  : "Un échafaudage va être installé pour aller retirer les gravas qui sont sur la voûte, et la bâcher, car s'il se met à pleuvoir  il y aura une accumulation d'eau qui pèserait sur elle".

DONS


JCDecaux a annoncé ce jeudi à Francetvinfo qu'elle renonce à la défiscalisation pour son don de 20 millions d'euros destiné à la reconstruction de Notre-Dame de Paris.

HOMMAGE


A 16h30, ce jeudi, une cérémonie est organisée sur le parvis de l'Hôtel de Ville à Paris. Un prélude de la première suite de Bach sera interprétée par la violoncelliste Armance Quero, tandis que deux affiches monumentales sur la façade de l’Hôtel de Ville, rendant hommage à Notre-Dame et à celles et ceux qui l’ont sauvée, seront déployées. Après des prises de paroles de la maire de Paris, Anne Hidalgo, de Monseigneur Chauvet, recteur de Notre-Dame-de-Paris et du général Gallet, de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, la cérémonie sera clôturée par un prélude de la troisième suite de Bach, également interprétée en direct au violoncelle.