Énorme bazar à la gare de Lyon : que s'est-il passé dans la nuit de dimanche à lundi ?

Publié le 20 juin 2022 à 11h44
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

La circulation de dizaines de trains - TGV, intercités, RER D - restait "légèrement" perturbée ce lundi matin après un accident voyageur dimanche.
À 18h35, un Ouigo a mortellement percuté une personne en gare de Maisons-Alfort.
L'axe étant particulièrement chargé, les conséquences ont été significatives.

L'une des gares les plus fréquentées de France, de nombreux départs en raison du beau temps et des températures caniculaires, et ce terrible accident qui est venu perturber l'ensemble du trafic... Dimanche soir, la circulation de dizaines de trains - TGV, intercités, RER D - a été très fortement perturbée au départ et à l'arrivée de la gare de Lyon en raison d'un "accident de personne" survenu à Maisons-Alfort, au sud-est de Paris. 

"À 18h35, le train Ouigo 7805 qui allait de Paris à Lyon a percuté une personne au niveau de cette gare. C'est un des axes les plus fréquentés du secteur, avec six voies au total qui passent par là. Tout a été bloqué par la suite", détaille à TF1info un porte-parole de la SNCF. 

Interventions complexes des secours

La circulation a immédiatement été interrompue au niveau de la gare de Maisons-Alfort. Les passagers du Ouigo concerné sont restés dans le train. "L'enquête de police a été longue. Les pompiers sont arrivés à 19h20, les autorités judiciaires ont été mobilisées et les pompes funèbres sont arrivées sur les lieux vers 21h30", ajoute une source proche du dossier. Tous ces événements ont donc engendré des retards sans précédent. "À ce drame, il a fallu ajouter des personnes qui, sur le RER, ont ouvert les portes des rames pour sortir", ajoute le porte-parole de la SNCF.

Cet accident a eu pour conséquence de bloquer tout le trafic venant du sud en direction de la gare de Lyon. "Des dizaines de trains, des TGV, Intercités, TER et le RER D, ont été affectés et le trafic n'a repris que très progressivement dans la soirée, mais nous n'avions que trois voies qui pouvaient être utilisées sur les six", indique ce porte-parole de la SNCF. Un premier TGV a pu entrer en gare vers 20h40, tandis que le trafic a peu à peu repris vers 20h sur les TER et Intercités.  Sur la ligne D du RER, le trafic a repris, à l'exception du tronçon Villeneuve-Saint-Georges-Gare de Lyon.  

Lire aussi

Arrivée entre une et deux heures du matin

De leur côté, les passagers du Ouigo impliqué dans l'accident à Maisons-Alfort ont pu repartir après avoir changé de train. "Ils étaient partis à 18h30 de la gare de Lyon et devaient arriver à Lyon à 20h39. Ils sont finalement arrivés entre une heure et deux hures du matin. Des boissons et des repas leur ont été fournis", précise le porte-parole de la SNCF à TF1info.

Tous les trains à destination de Paris se sont, eux aussi, remis en route, mais avec du retard. "Nous avions des trains à la queue leu leu, tous les 10 kilomètres environ. Les trains sont donc arrivés en retard à la gare. S'est ensuite posée la question des transports en commun pour les personnes. Quand il n'y a plus eu de métro et de RER, et que les taxis se faisaient rares, nous avons proposés des chambres aux voyageurs. 300 chambres d'hôtels ont été payées par la SNCF. Une rame d'attente a par ailleurs été proposée en gare pour ceux et celles qui ne voulaient pas dormir à l'hôtel", précise le porte-parole. 

Ce matin, de légers retards étaient toujours enregistrés gare de Lyon. "Une fois les trains arrivés à destination, il a fallu les nettoyer entièrement, d'où les légères perturbations de lundi", explique le porte-parole de la SNCF.  Tout devrait être rentré dans l'ordre, selon la SNCF, avant la fin de la journée.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info