Enseigner autrement : les techniques qui révolutionnent l'apprentissage à l'école

Mélanie Faure
Publié le 8 décembre 2016 à 1h06, mis à jour le 8 décembre 2016 à 23h10
Enseigner autrement : les techniques qui révolutionnent l'apprentissage à l'école

Source : sipa

SÉRIE - Les Français, mauvais à l’école ? Une enquête de l'OCDE révèle que la France est dans la moyenne… mais ne brille pas. Le pays est en revanche le champion des inégalités sociales et du redoublement. Pour y remédier, des établissements révolutionnent l'éducation.

Une enquête menée dans le cadre du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (Pisa) par l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) révèle que la France est dans la moyenne des pays étudiés. Avec une performance stable depuis 2006, nos élèves ont obtenu 495 points pour une moyenne de 493.

La France est en revanche championne des inégalités sociales et du redoublement. Comment y remédier ? En France, des établissements révolutionnent l'éducation, comme le montre la série de reportages "Enseigner autrement", sur TF1.

Apprendre autrement (1/5) : l'école où ce sont les enfants qui font la classeSource : JT 20h Semaine
Cette vidéo n'est plus disponible

L'école où les enfants font la classe

Après la théorie, la pratique : dans un collège de Paris, tous les élèves passent quotidiennement au tableau. Après avoir écouté le cours dispensé par leur professeur, les classes réalisent les exercices en petits groupes. Ce concept  semble porter ses fruits. Il s'inspire de la classe mutuelle pratiquée au XIXe siècle, durant laquelle les meilleurs élèves supervisaient leurs camarades en difficulté.

Actifs, les élèves qui ont quitté leurs chaises redoublent d'attention et d'intérêt pour le cours. Et, si le professeur est là pour les superviser, c'est parfois grâce aux raisonnement de leurs camarades qu'ils comblent leurs lacunes.

JT 20H – Enseigner autrement (2/5) : le collège sans classe, comment ça marche ?Source : JT 20h Semaine
Cette vidéo n'est plus disponible

Le collège sans classe

A Nantes, des collégiens ne forment pas des classes par âge... mais par niveau. Dans cet établissement, il n'y a plus de classe entre la 5ème et la 3ème. Les groupes sont formés à la fin de la 6ème et peuvent évoluer en fonction de leurs  progrès. Une méthode avantageuse à la fois pour les élèves à fort potentiel et pour ceux en grande difficulté, qui évoluent à leur rythme.

Les professeurs, eux, ne se basent pas sur l'âge mais sur les compétences de chacun. Un suivi personnalisé motivé par une autre particularité : la suppression des notes en établissant des paliers de compétences. 

Enseigner autrement (3/5) : la classe inverséeSource : JT 20h Semaine
Cette vidéo n'est plus disponible

La classe inversée

Dans cet établissement de Dordogne, les élèves apprennent... à l'envers. Adeptes de la "classe inversée", c'est chez eux qu'ils découvrent pour la première fois le cours et qu'ils réalisent les exercices demandés par le professeur. C'est le lendemain seulement que l'enseignant intervient pour la correction. Une façon de construire leurs connaissances et de les rendre plus autonomes. 

Cette méthode se veut un moment de partage plus vivant, où les élèves sont invités à échanger entre eux. Si le concept est encore peu répandu en France, il a été adopté par 20.000 enseignants et a déjà atteint les bancs de l'université. 

Enseigner autrement (4/5) : Apprendre en jouantSource : JT 20h Semaine
Cette vidéo n'est plus disponible

Apprendre en jouant

Dans un collège du Nord, chaque matin les élèves d’une classe de CE2 ont le droit à quinze minutes de jeu libre en classe.

Atelier de vocabulaire avec des dessins, exercice de multiplications sous forme de jeu de fléchettes, les enfants prennent du plaisir tout en musclant leur cerveau.

Enseignant depuis dix ans, Mathieu Quénée a mis au point cette méthode ludique, les parents d'élèves ont constaté des progrès chez leurs enfants et deux fois par semaine ils sont aussi invités en classe à participer aux ateliers.

La méthode de l'enseignant fonctionne tellement bien que des éditeurs ont décidé de commercialiser une dizaine de ses créations.


Mélanie Faure

Tout
TF1 Info