La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Covid-19, nouvelle crise économique... les Français pessimistes pour 2022, selon un sondage

FS
Publié le 30 décembre 2021 à 20h43
Covid-19, nouvelle crise économique... les Français pessimistes pour 2022, selon un sondage

Source : PHILIPPE LOPEZ / AFP

MOROSITÉ- Selon un sondage Odoxa pour "Le Figaro", les Français sont pessimistes pour l'année qui s'annonce : 17% seulement d'entre eux pensent qu'elle sera meilleure que 2021, et 85% pronostiquent la poursuite de la crise sanitaire en 2022.

"Bonne année !" : ce mantra annuel, les Français n'y croient guère, et au "bonne santé !" rituel, encore moins. Un sur six n'attend pas de 2022 qu'elle soit meilleure que 2021. Pas plus qu'ils n'anticipent une sortie de la crise sanitaire l'an prochain. Politiquement, ils sont majoritaires à penser qu'Emmanuel Macron sera réélu, mais personne n'est catégorique. En cette veille d'année électorale, les vœux des Français sont proches de leurs priorités politiques : le pouvoir d'achat et la santé sont leurs deux préoccupations majeures. 

Après une année 2020 calamiteuse sous le signe du coronavirus, une année 2021 entre relance et douche froide, les Français n'espèrent pas que 2022 soit spécialement meilleure : si 17% d'entre eux y croient tout de même, 59% pensent que 2022 sera identique à 2021, et 23% croient même qu'elle sera pire. Sur le front sanitaire, les trois-quarts d'entre eux (76%) n'attendent pas de retour à une vie normale, et 85% d'entre eux n'imaginent pas la fin de l'épidémie en 2022.

Présidentielle : un favori mais pas de certitude

Même pessimisme sur le plan économique et social : un Français sur deux (49%) pense que 2022 connaîtra une nouvelle crise économique, et 60% s'attendent à un mouvement social majeur comparable à celui des Gilets jaunes. Politiquement, la majorité d'entre eux s'attendent à une réélection d'Emmanuel Macron (53%), tandis que 28% pronostiquent une victoire de Valérie Pécresse. Pour chacun des deux candidats d'extrême droite, Marine Le Pen et Eric Zemmour,  ils sont 22% à croire à leur victoire finale. 

En revanche, les sondeurs notent que peu de Français (11%) sont catégoriques dans leur pronostic, et que 46% "ne voient pas" Emmanuel Macron l'emporter. Une incertitude qui serait portée à la fois par l'émergence de la candidature de Valérie Pécresse et par la rivalité Zemmour-Le Pen : une compétition encore indécise, mais qui porte le score cumulé de l'extrême-droite à près de 30%.

Les 1006 Français sondés par Odoxa ont également été invités à classer leurs "priorités majeures" pour 2022. Le pouvoir d'achat est toujours indéboulonnable à la première place (54% de citations), mais il est rejoint par la santé (ex aequo), loin devant la sécurité (37%) ou l'immigration (32%). Sur ce dernier sujet, des disparités marquées sont cependant observées selon l'obédience politique des sondés : c'est la première préoccupation des électeurs RN (avec 63% de citations), comme de ceux de LR (56%). 

Le chômage, en revanche, après avoir occupé la première place de ce podium des priorités pendant 20 ans, n'est plus que cinquième... mais toujours devant l'environnement. Celui-ci est cependant premier chez les sympathisants EELV et PS.


FS

Tout
TF1 Info