D’après une légende urbaine, il serait interdit par la loi de s’embrasser sur le quai des gares en France.
Nous serions même 10 % de la population à croire à cette interdiction.
Qu’en est-il vraiment ? Et d’où vient cette légende vieille de plus de 130 ans ?

Il est un lieu où les embrassades et les baisers sont de rigueur. Les quais de gare donnent lieu à des échanges passionnés entre amoureux, à l’heure des retrouvailles ou des adieux. D’ailleurs, en 2015, l’IFOP relevait que pour 40 % des voyageurs en train, un baiser en gare est synonyme de "French Kiss". Au cinéma, les scènes d’adieux déchirants sont légion et nous arrachent toujours une petite larme. On s’embrasse beaucoup sur les quais, en France, pourtant 10 % de la population pense que ce geste si romantique est interdit par la loi. La faute à une vieille légende urbaine qui court depuis maintenant plus de 130 ans ! 

Alors le baiser illicite ?

Un vieux dicton dit "nul n’est censé ignorer la loi". Et pour connaître les lois en vigueur en France, rien de tel que le site de Legifrance. Pourtant, on a beau parcourir en long, en large et en travers la plateforme juridique du gouvernement, aucune trace de cette fameuse loi interdisant de se rouler des pelles sur le quai de la gare afin de respecter les horaires de train. Toutefois, la légende affirme qu’il s’agit d’une loi de 1910 instaurée par la Société nationale du chemin de fer (les ancêtres de la SNCF) et que cette interdiction des embrassades passionnées avait pour but de faire respecter les horaires de train. En cherchant du côté de la SNCF, aucune trace non plus de cette interdiction. 

D’où vient cette légende ?

Nos confrères du Figaro ont posé la question à un responsable de Legifrance. D’après lui, la légende trouverait sans doute son origine dans un règlement de police d’une compagnie ferroviaire avant la Première Guerre mondiale pour limiter les retards. "Une autre piste pourrait être un arrêté du ministre de la Guerre interdisant les adieux sur les quais de gare aux familles des conscrits sans plus en avoir trace à ce stade", explique le responsable. 

En 2015, la SNCF rassurait sur Twitter : "Cette loi contre les baisers n'a jamais existé, contrairement à ce que pensaient 10 % des Français". Et pour prendre le contre-pied de cette légende urbaine, elle organisait un grand concours de "FrenchKiss" dans ses gares à l’occasion d’une journée internationale du baiser et demandait aux voyageurs de partager leurs plus beaux poutous. En parallèle, elle demandait à cinq photographes d’immortaliser les adieux et retrouvailles passionnés des amoureux. Vous pouvez donc embrasser qui vous voulez sur les quais, ce n'est absolument pas interdit ! 


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info