Vacances d'été : l'ombre du coronavirus

Américains privés de vacances en France, l'impact sur le tourisme serait "désastreux"

Virginie Fauroux
Publié le 24 juin 2020 à 22h59, mis à jour le 25 juin 2020 à 8h28
JT Perso

Source : TF1 Info

COUP DUR - Chaque année, 4 millions et demi d'Américains viennent passer leurs vacances en France. Mais au vu du contexte sanitaire, l'Union européenne envisage de leur refuser l'entrée sur le territoire, comme aux Russes, et aux Brésiliens. Une décision qui suscite l'inquiétude des professionnels du tourisme.

Le 13 mars dernier, en pleine crise sanitaire, Donald  Trump interdisait l'entrée des Etats-Unis aux voyageurs venant de la plupart des Etats européens pour tenter de stopper la propagation de la pandémie de Covid-19. Alors que 2 millions de Français se rendent dans ce pays chaque année, de nombreuses familles ont dû revoir leurs plans pour cet été, à l'image des Prou, qui ont dû renoncer à parcourir en juillet la côte ouest américaine. "Il y avait une date limite pour le remboursement donc nous avons décidé d'anticiper et d'annuler le voyage il y a un mois", raconte ainsi le père de famille dans le reportage de TF1 en tête de cet article.

Chez les voyagistes, c'est la même litanie de ce côté de l'Atlantique, avec des annulations en cascade. Un nouveau coup dur pour ces entreprises après trois mois sans activité. Certaines pourraient même perdre jusqu'à 50% de leur chiffre d'affaires cette année. Et cela ne devrait pas s'arranger car l'Union européenne pourrait, à son tour, interdire l'entrée des citoyens américains en Europe. 

3 millions d'Américains à Paris chaque été

Paris serait alors privé de son plus gros contingent de touristes étrangers : 3 millions chaque été. Résultat, l'inquiétude grandit chez les hôteliers de la capitale, qui préparent malgré tout leur retour. A l'hôtel Odéon, par exemple, un touriste sur deux est Américain. Sans cette clientèle cet été, le gérant assure qu'il devra fermer son établissement de manière provisoire. "Dans le cas où je n'ai personne, je ne vais pas rester ouvert pour rien", explique Adrien Triadou.  

L'absence d'Américains serait bien un désastre supplémentaire pour l'économie française. Chaque année, ils dépensent deux milliards d'euros dans l'Hexagone.


Virginie Fauroux

Tout
TF1 Info