Une étude dévoilée ce mardi contrecarre quelque part les préjugés sur la saleté supposée des Français.
Reste qu'en France, le changement quotidien de sous-vêtements est moins répandu chez les hommes.

Les Français sont-ils sales ? Une étude dévoilée ce mardi vient tordre un cliché récurrent quand il s'agit de comparer l'hygiène des européens. Selon l'Ifop pour XloveCam, les plus "mauvais élèves" en la matière depuis la crise Covid seraient plutôt du côté de l'Italie.

Selon l'étude, plus de trois Français sur quatre (76 %) effectuent une toilette complète quotidiennement. Un chiffre largement supérieur à celui des Italiens (53 %) mais également des Britanniques (68 %) tandis que les Allemands (77 %) et surtout les Espagnols (82 %) s'avèrent être les plus propres. 

Les Français en queue de peloton

Dans le détail, les Français sont cependant les Européens qui changent le moins souvent de slip ou de caleçon, avec plus d'un homme sur quatre (27 %) qui peut le réutiliser d'un jour à l'autre. Ils se situent en queue du peloton européen derrière les Britanniques (25 %), les Italiens (23 %), les Allemands (23 %) et les Espagnols (18 %).

Les femmes, elles, sont beaucoup plus nombreuses que les hommes à changer de dessous tous les jours. "La proportion de femmes qui changent quotidiennement de culotte est plus massive (93% en moyenne dans les cinq pays étudiés) et relativement homogène avec un taux oscillant entre 92% (Royaume-Uni, Allemagne) et 97% (Espagne)", précise l'étude. 

"Étude Ifop pour XloveCam réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 21 au 27 juin 2022 auprès d’un échantillon de 5 039 personnes représentatif de la population de l’Italie, l’Espagne, la France, l’Allemagne et Royaume-Uni âgée de 18 ans et plus."


T.G.

Tout
TF1 Info