Fausse-couche à Auchan : la caissière va déposer plainte pour "non-assistance à personne en danger"

Youen Tanguy
Publié le 30 décembre 2016 à 17h17, mis à jour le 31 décembre 2016 à 13h50
Fausse-couche à Auchan : la caissière va déposer plainte pour "non-assistance à personne en danger"

Source : DENIS CHARLET / AFP

POLÉMIQUE - Après avoir fait une fausse couche sur son lieu de travail, une caissière d'Auchan City à Tourcoing va déposer plainte en début de semaine prochaine pour, entre autres, "non-assistance à personne en danger". La CGT, qui s'est portée partie civile dans cette affaire, dénonce un "climat délétère" dans le magasin. Des accusation réfutées par l'enseigne.

La polémique n'en finit plus d'enfler. Fadila*, une caissière d'un supermarché Auchan City à Tourcoing victime d'une fausse couche sur son lieu de travail en novembre dernier, veut désormais porter l'affaire en justice. "La plainte sera déposée en début de semaine prochaine directement au parquet du Tribunal de grande instance de Lille", a annoncé à LCI Me Kappopoulos, son avocat. "La non-assistance à personne en danger sera le motif principal de la plainte".

La jeune femme de 23 ans avait également demandé au Comité d'hygiène et de sécurité de l'entreprise (CHSCT) de diligenter une enquête. Une réunion s'est tenue en ce sens le 29 décembre dernier et une enquête a donc été ouverte "afin de déterminer avec précision le déroulement des faits et les possibles dysfonctionnements qui ont conduit à ce drame personnel", indique le ministère du Travail dans un communiqué. Mais selon la CGT, qui se porte civile dans cette affaire, et l'avocat de Fadila, cet évènement est loin d'être isolé.

Un "climat délétère"

C'est d'ailleurs dans ce même supermarché qu'une caissière avait été licenciée en juillet pour, selon la CGT, "un préjudice de 85 centimes d'euros", puis finalement réintégrée. Ce n'est pas une coïncidence selon Me Kappopoulos qui estime qu'il règne un "climat délétère" dans ce magasin. Et d'affirmer : "Entre 2013 et 2016 au moins cinq salariés d’Auchan City Tourcoing m’ont saisi", dont plusieurs ont, ou vont, déposer plainte.

Des propos que confirment Habib Hamdoud, délégué CGT du Auchan City de Tourcoing. Il raconte avoir lui-même porté plainte contre la direction de l'établissement il y a un mois pour "discrimination raciale et syndicale, harcèlement et diffamation". Selon lui, la majorité des salariés "aimeraient bien que ça change" dans le supermarché. "Le travail est pénible au sein de ce Auchan City", affirme-t-il.

L'enseigne dément

Joint par LCI, le responsable de la communication du groupe Auchan France n'a pas souhaité faire de commentaires sur ces accusations. Il a néanmoins réagi à un article publié sur le site Bondy Blog ce vendredi matin où plusieurs salariés dénoncent les "conditions de travail" et les "méthodes de management" de la direction. Selon lui, "les trois témoignages publiés ne sont pas du tout représentatifs du climat général des salariés du site". 

Le 22 novembre dernier, Fadila avait fait une fausse couche à son poste après avoir ressenti de "violentes douleurs" au ventre. Quand je me suis levée, j'ai vu que mon fauteuil était blindé de sang", puis "je suis allée aux toilettes, j'étais un robinet de sang. C'est un pompier (appelé par la sécurité NDLR) qui a ramassé le foetus tombé dans la cuvette", poursuit la salariée qui est actuellement en arrêt maladie. 

Dans un courrier adressé à la direction du supermarché et daté du 20 décembre, la jeune femme se dit "meurtrie par l'absence d'empathie et de compassion" de sa direction. Des accusations réfutées par cette dernière dans un communiqué de presse où elle affirme que la hiérarchie de Fadila a "alerté les secours dès qu'elle a été informée du problème rencontré ". L'enquête du CHSCT et les suites de la plainte qui sera déposée en début de semaine devraient permettre de faire la lumière sur ce dramatique évènement.

*Le prénom a été changé


Youen Tanguy

Tout
TF1 Info