Le 20h

Faut-il vraiment s'inquiéter pour l'état de la tour Eiffel ?

La rédaction de TF1info | Reportage S.Millanvoye, A.Benaquina, L.Gorgibus
Publié le 5 juillet 2022 à 12h26, mis à jour le 8 juillet 2022 à 15h13
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Véritable emblème de Paris et de la France, la tour Eiffel accueille six millions de visiteurs par an.
Mais elle serait désormais mal entretenue, selon des rapports consultés par "Marianne".
La société qui exploite le site, tout comme un expert interrogé par le 20H de TF1, assurent néanmoins que la tour a une santé de fer.

Le temps passe et elle semble ne pas prendre une ride. En tout cas, de loin. Car de près, le fer de la tour Eiffel vieillit, s'abime, rouille. Et ça ne date pas d'hier.  

En réalité, la tour est protégée par sa peinture. L'ingénieur Gustave Eiffel, qui l'a érigée en 1889, l'avait d'ailleurs précisé : il faut repeindre l'édifice tous les 7 ans. Mais cela engendre deux effets pervers : d'abord, des couches de peinture qui s'accumulent et finissent par craqueler. Ensuite, une érosion accélérée due à la météo et aux touristes. Ainsi, 70% de la peinture ne tient pas à long terme. 

Alors, les experts s'inquiètent : les dégâts se font plus visibles. Ainsi, en 2016, un rapport, consulté par le magazine Marianne, signale plusieurs dizaines d'anomalies. Mais Patrick Branco Ruivo, le directeur général de la Société d'exploitation de la tour Eiffel (Sete) conteste les conclusions selon lesquelles la Dame de fer serait mal en point.

"Sur les 68 points d'alerte que donne le rapport, on en a déjà traité 6 et on va continuer à traiter les autres", assure-t-il au 20H de TF1, dans le reportage en tête de cet article, soulignant, à propos des plus de 800 défauts évoqués par Marianne - sur 18.000 pièces - qu'il s'agit pour la plupart de pièces qui n'avaient pas reçu la note maximale.

La tour va continuer à tenir debout avec ce fer impeccable

Patrick Branco Ruivo

Et de préciser à l'AFP que la tour "va continuer à tenir debout avec ce fer impeccable" et "n'a jamais été aussi préservée que maintenant", avec une 20e campagne de peinture. "Pour la première fois de son histoire, on a décapé la tour, c'est-à-dire qu'on a retiré l'intégralité des couches de peinture" sur l'arc sud situé au-dessus du Champ-de-Mars, et "on a découvert que le fer puddlé était impeccable alors qu'on était dans la partie la plus abîmée" par la rouille, poursuit Patrick Branco Ruivo.

Lire aussi

Une autre analyse, plus indépendante, vient corroborer cette position. Au 20H de TF1, Pierre-Antoine Gatier, architecte en chef des monuments historiques, assure que "derrière cette peinture qui se décolle, qui se détache, qui est irrégulière, le fer choisi par Gustave Eiffel est dans un état de conservation remarquable".

De quoi rassurer les quelque 6 millions de visiteurs qui se pressent chaque année pour découvrir la tour Eiffel, âgée de 133 ans. Cette dernière a d'ailleurs retrouvé, début 2022, un niveau de fréquentation pré-Covid, avec plus de 20.000 visiteurs par jour. Un succès qui devrait durer encore longtemps.


La rédaction de TF1info | Reportage S.Millanvoye, A.Benaquina, L.Gorgibus

Tout
TF1 Info