Votre pouvoir d'achat

Flambée du carburant : le barème de l'indemnité kilométrique relevé de 10%, annonce Castex

La rédaction de LCI
Publié le 25 janvier 2022 à 15h42, mis à jour le 26 janvier 2022 à 0h31
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Face à la flambée des prix, Jean Castex a annoncé le relèvement de l'indemnité du barème kilométrique de 10%.
Plus tôt, Emmanuel Macron avait indiqué que le gouvernement travaillait sur des mesures complémentaires.
L'aide concerne tout particulièrement les "grands rouleurs".

Un nouveau coup de pouce pour les "gros rouleurs", ceux qui parcourent quotidiennement d'importantes distances pour le travail. Le Premier ministre Jean Castex a annoncé mardi, à l'Assemblée nationale, le relèvement de 10% du barème de l'indemnité kilométrique, afin de faire face à la flambée des prix. 

"J'ai demandé au ministre de l'Économie, dès cette semaine, de modifier l'arrêté d'indemnité kilométrique", a indiqué Jean Castex devant les députés, "afin de mieux tenir compte de la hausse réelle des prix supportés par ces ménages".

"Effet rapide et direct"

Selon le chef du gouvernement, "l'effet" de cette nouvelle mesure d'aide "sera rapide et direct", puisque les foyers pourront l'inscrire "dès leur déclaration d'impôt sur les revenus de 2021". "Cette revalorisation" de 10% "a vocation à servir de référence et à se répercuter sur les indemnités directement répercutées par les entreprises sur leurs salariés" qui utilisent leur voiture pour les trajets domicile-travail, a ajouté Jean Castex.  

Plus tôt dans la journée, Emmanuel Macron avait indiqué, en marge d'un déplacement, que son gouvernement "continuait de travailler sur ces sujets avec les producteurs et distributeurs en fonction de l'évolution de ces cours pour chercher des mesures pratiques", tout en soulignant la difficulté d'agir sur une évolution qui dépend des cours mondiaux. 

Pour faire face à la montée des prix, le gouvernement avait déjà lancé une "indemnité inflation" à destination de 38 millions de Français, dont 20 millions l'ont reçue à ce jour. Selon l'exécutif, cette revalorisation de 10% de l'indemnité inflation représenterait un gain moyen de 150 euros d'impôts en moins par an. Au total, 5,6 millions de personnes seraient concernées. 


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info