Grève du jeudi 13 avril contre la réforme des retraites : à quoi s'attendre ?

par I.N
Publié le 11 avril 2023 à 20h16, mis à jour le 12 avril 2023 à 18h43

Source : JT 13h Semaine

Ce jeudi 13 avril, à la veille de la décision du Conseil constitutionnel, l'intersyndicale appelle à une douzième journée de mobilisation contre la réforme des retraites.
Entre 400.000 et 600.000 manifestants sont attendus par les services de renseignement.
Trains, métros, avions, éboueurs... À quoi faut-il s'attendre ?

L'acte 12 se prépare. Trois mois après la présentation du projet de réforme des retraites, un mois après l'utilisation du 49.3 pour adopter le texte, et 24 heures avant la décision tant attendue du Conseil constitutionnel, les principaux syndicats du pays appellent à une douzième journée de mobilisation ce jeudi 13 avril.

Si la onzième, la semaine dernière, avait été moins suivie que la précédente, l'intersyndicale tente toujours de faire pression sur l'exécutif afin qu'il recule sur le report de l'âge légal à 64 ans. À quoi faut-il s'attendre ?

Quelles perturbations sur les rails ?

La journée sera "perturbée" sur le réseau SNCF, prévient d'ores et déjà l'entreprise. TGV, Intercités, Ouigo, TER... Certains trains seront supprimés et la SNCF appelle les voyageurs à vérifier la bonne circulation de leur train sur SNCF Connect. Dans le détail, le groupe prévoit en moyenne 4 TGV sur 5, 3 TER sur 5, aucun train de nuit et seulement 1 train Intercités de jour sur 5. "Les circulations Eurostar et Thalys seront quasi-normales", a cependant indiqué la SNCF dans un communiqué mardi soir.

Du côté des lignes d'Île-de-France gérées par la SNCF, seuls le RER B, les lignes J, K et U ainsi que les tramways T4, T11 et T13 circuleront normalement ou quasi-normalement. Le RER A, les lignes N et P (3 trains sur 4), les RER C et E, les lignes H, L et R (2 trains sur 3), et le RER D (1 train sur 2) seront, eux, perturbés.

En revanche, les difficultés devraient être plus contenues sur le réseau RATP. L'entreprise dirigée par Jean Castex prévoit "un trafic quasi-normal" sur le métro. Seules les lignes 8 et 13 connaîtront des perturbations, avec deux trains sur trois au programme. Le trafic sera normal sur les réseaux bus et tramways, ainsi que sur la ligne Orlyval.

Et dans les airs ?

Quelques perturbations sont aussi à prévoir dans les airs. La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de renoncer à 20% de leurs vols dans les aéroports de Nantes, Bordeaux et Toulouse. Les aéroports franciliens d'Orly et Roissy, les plus fréquentés de France, ne sont pas concernés par les conséquences de la participation des contrôleurs aériens au mouvement, selon le communiqué diffusé ce mardi soir par la DGAC.

À Paris, les éboueurs reprennent le mouvement...

Le mouvement social des éboueurs parisiens en mars avait provoqué un afflux d'ordures sur les trottoirs de la capitale, mais avait finalement été suspendu le 29 mars dernier. Il doit repartir de plus belle. À compter de ce jeudi 13 avril, la filière déchets et assainissement de Paris de la CGT appelle à une nouvelle grève reconductible pour protester contre la réforme.

Au cours de cet "acte 2", le syndicat promet de "transformer les rues de Paris en décharge publique", et ce "jusqu'au retrait de la réforme des retraites". Le ton est donné.

... Les raffineries aussi

Des salariés de la raffinerie TotalEnergies de Donges (Loire-Atlantique) avaient entamé une grève reconductible le 7 mars, jour où les syndicats souhaitaient "mettre la France à l'arrêt". Le mouvement a été suspendu la semaine dernière, mais doit aussi reprendre ce jeudi 13 avril, au moins jusqu'au lendemain, ont annoncé les organisations syndicales.

400.000 à 600.000 personnes attendues

Selon une note des renseignements que TF1-LCI a pu consulter, les autorités s'attendent à une mobilisation de 400.000 à 600.000 personnes dans les rues, dont 40.000 à 70.000 à Paris. Une fréquentation qui serait en baisse dans le contexte des vacances de la zone A, mais également dans l'attente de la décision du Conseil constitutionnel, attendue vendredi, qui devrait occasionner de nouveaux rassemblements. 

À Paris, la manifestation partira à 14 heures de la place de l'Opéra, direction Bastille, via l'avenue de l'Opéra, celle de Rivoli et la rue Saint-Antoine. Les renseignements s'attendent à la présence, en marge du cortège, de 300 à 600 Gilets jaunes, et "500 à 1000 éléments à risques", selon nos informations. La préfecture a recommandé aux commerces de fermer sur le parcours des manifestants. Ailleurs en France, les principales mobilisations sont attendues à Toulouse, Montpellier, Brest, Nantes, Marseille et Rennes. Dans plusieurs villes, lycées et universités pourraient également faire l'objet de nouveaux blocages. 


I.N

Tout
TF1 Info