Journée de grève nationale : transports, école, Pôle emploi... À quoi faut-il s'attendre mardi ?

La rédaction de LCI
Publié le 4 octobre 2021 à 17h27
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : L'Invité Politique

BLOCAGES - Un appel national à la grève a été lancé mardi 5 octobre dans plusieurs secteurs, allant des transports à l'Éducation nationale. Voici ce qui vous attend pour cette journée de mobilisation contre les réformes des retraites et de l'assurance-chômage.

Une journée de grève nationale est prévue mardi 5 octobre à l’initiative de la CGT, FO, de la FSU et de Solidaires et devrait perturber aussi bien les transports que des secteurs de la fonction publique. Plusieurs syndicats s'opposent notamment aux réformes de l'assurance-chômage (entrée en vigueur au 1er octobre) et des retraites (repoussée, mais toujours dans les tiroirs). Voici à quoi l'on peut s'attendre pour cette grève.

Un trafic quasi normal

Si des syndicats de la SNCF et de la RATP ont appelé à la grève, cela ne devrait pas trop impacter le trafic, qui devrait être quasi normal, selon les deux groupes. À la SNCF, la circulation des TGV, Thalys, Eurostar et Lyria sera "normale", tandis que le trafic des Intercités, Transilien et TER sera "quasi normal", avec "des adaptations locales éventuelles", a indiqué la direction du groupe ferroviaire. En Normandie cependant, le trafic des TER "sera perturbé", selon la SNCF.

À la RATP, "le trafic sera normal" sur les réseaux "métro, RER (A et B) et tramway, sauf le tramway T3 A qui sera très perturbé", a précisé un porte-parole de la régie de transports en commun, tandis que la circulation des bus sera "légèrement perturbée". À Toulouse, le réseau Tisséo prévoit "des perturbations importantes" sur ses bus et ses trams, tandis que ses deux lignes du métro toulousain fonctionneront normalement. À Nice, l'ensemble du trafic sera fortement impacté par ce mouvement social.

L'école et l'hôpital

Dans la fonction publique, cinq fédérations syndicales appellent à une mobilisation ce mardi et pas moins de 200 manifestations sont prévues. À Paris, un rassemblement est organisé à 14h place de la République en direction d'Opéra.

L'Éducation nationale est l'un des secteurs pouvant être impacté par cette journée d'action, avec le soutien des deux syndicats majoritaire, le SNUipp-FSU (écoles maternelles et primaires) et le SNES-FSU (collèges et lycées), même si ce dernier a simplement relayé l'appel à la mobilisation. L'ensemble du personnel périscolaire est également concerné par cet appel à la grève : des cantines pourront donc être fermées pour la journée. Cette mobilisation doit être aussi suivie par le personnel hospitalier, à l'appel de Force ouvrière, ou encore à Pôle Emploi. 

Lire aussi

Le courrier perturbé ?

Des agents de la Poste se joindront à cette grève nationale, ce qui pourrait perturber la distribution de courrier ainsi que l'accueil dans certains guichets.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info