Le 20h

Le chauffeur a fait évacuer son bus pour le faire monter : on a retrouvé François, voyageur handicapé

Publié le 25 octobre 2018 à 20h09, mis à jour le 26 octobre 2018 à 6h49

Source : JT 20h Semaine

JT 20H - L'accès aux transports fait partie des difficultés très concrètes rencontrées par les personnes handicapées. Illustration à Paris où François peinait à monter dans un bus plein à craquer. Jusqu'à l'intervention salvatrice du chauffeur.

Les transports en commun à Paris peuvent rapidement se transformer en enfer. Encore plus lorsque l'on se déplace sur un fauteuil roulant. Le 20 octobre dernier, François Le Berre, handicapé, souhaitait prendre le bus. Sauf qu'aucun passager n'a daigné lui faire de place. "J’ai fait signe au chauffeur qu’il y avait un fauteuil roulant donc il a mis la rampe et les gens n’ont pas voulu descendre", raconte son aidant Christophe face aux caméras de TF1. Enfants à aller chercher, retards... tous avaient une bonne raison de grogner. "A 90%, ils ont râlé", estime François avant de dresser un terrible constat : "On est mis de côté comme de vulgaires choses". 

Mais cette fois-ci le scénario va s'inverser. Révolté par tant d'incivisme, le chauffeur a invité tous ses passagers à descendre du bus pour faire de la place à François. "Il a été ferme et directif. Il a dit 'terminus' et puis voilà, 'vous prendrez le prochain'", relate Christophe. Tous les voyageurs sont alors descendus, laissant le bus entièrement vide. 

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

En rentrant chez lui, François a partagé son histoire sur les réseaux sociaux. Laquelle est rapidement devenue virale. Il espère que son récit encouragera les valides à se montrer à l'avenir plus compréhensifs envers les personnes handicapées. 


La rédaction TF1 Info