L'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire

Hommage à Samuel Paty : des cérémonies dans les écoles ce vendredi deux ans après son assassinat

par Aurélie LOEK
Publié le 14 octobre 2022 à 9h34
JT Perso

Source : JT 20h WE

Deux ans après l'assassinat de Samuel Paty, l'Éducation nationale a demandé aux établissements scolaires d'organiser des cérémonies en mémoire du professeur.
Elles se tiendront ce vendredi 14 ou lundi 17 octobre, à l'appréciation des écoles.
Ces cérémonies vont se tenir alors même que le ministère s'inquiète d'un regain d'atteintes à la laïcité à l'école.

Deux ans après la mort de Samuel Paty, les établissements scolaires vont rendre hommage au professeur d'histoire-géographie assassiné le 16 octobre 2020 devant le collège où il exerçait à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). L'Éducation nationale a demandé à ce que toutes les équipes pédagogiques organisent des commémorations, ce vendredi 14 ou le 17 octobre, laissant le choix sur la forme comme sur le contenu. Ces cérémonies vont se tenir alors même qu'un regain d'inquiétude sur les atteintes à la laïcité est observé.

Un regain d'inquiétude sur les atteintes à la laïcité

Minute de silence, échange, séquence pédagogique... Si les enseignants sont invités à organiser un temps d'hommage à Samuel Paty, la forme comme le contenu sont laissés à leur appréciation. Des ressources sont néanmoins disponibles sur le site Eduscol, qui encourage les professeurs à avoir un temps de réflexion avec leurs élèves "en lien avec la liberté d’expression, les valeurs de la République et le rôle de l’École". 

Le ministre de l'Éducation nationale sera par ailleurs à la Sorbonne samedi 15 octobre après-midi, aux côtés de Mickaëlle Paty, sœur de l'enseignant, pour la remise du premier prix Samuel Paty à des collégiens, organisé par l'Association des professeurs d'histoire-géographie. Le lendemain, jour anniversaire de la mort de Samuel Paty, une cérémonie aura lieu à 18h devant le collège où il exerçait, et une gerbe de fleurs sera déposée au square Samuel-Paty à Paris, face à la Sorbonne, inauguré en 2021.

"Son assassinat par un terroriste islamiste a été un choc immense et, deux ans après, il se fait encore sentir. C’est un traumatisme extrêmement puissant", confiait au Monde le ministre Pap Ndiaye, professeur d'histoire-géographie de formation. La commémoration intervient néanmoins à un moment où l'on s'inquiète d'une hausse des atteintes à la laïcité dans les établissements scolaires.

Lire aussi

Le ministère de l'Éducation a annoncé jeudi avoir recensé 313 signalements en septembre pour des atteintes à la laïcité, en grande majorité dans les lycées. Ils sont de 904 au deuxième trimestre 2022, soit une hausse par rapport à la moyenne de 627 incidents recensés au premier trimestre 2022. Si le ministre a reconnu que cette augmentation pouvait être expliquée par la systématisation des remontées, il a également fait valoir le signalement d'une "vague de port de tenues pouvant être considérées comme religieuses". 

Par ailleurs, à Thann, dans le Haut-Rhin, un professeur a été menacé de mort par l'oncle d'une élève après avoir montré des caricatures de Mahomet durant un cours. L'homme a violemment interpelé l'enseignant, faisant référence à l'assassinat de Samuel Paty. Ses paroles ont été considérées comme des menaces de mort par le parquet et il a été placé en garde à vue le soir même. Mis en examen, il est désormais placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction de se rendre au lycée ou de contacter l'enseignant.


Aurélie LOEK

Tout
TF1 Info