L'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire

Des caricatures de "Charlie Hebdo" projetées à Toulouse et à Montpellier

T.G
Publié le 22 octobre 2020 à 6h33
Des caricatures de Charlie Hebdo projetées sur le fronton de l'hôtel de région de Montpellier.

Des caricatures de Charlie Hebdo projetées sur le fronton de l'hôtel de région de Montpellier.

Source : PASCAL GUYOT / AFP

EN MÉMOIRE - En plein hommage national à Samuel Paty, l'Occitanie a décidé de projeter dans la soirée du mercredi 21 octobre des caricatures publiées dans "Charlie Hebdo" sur les façades des hôtels de région à Toulouse et Montpellier.

Alors qu'un hommage national à Samuel Paty avait lieu dans la cour de la Sorbonne, les rassemblements se sont multipliés, partout en France, en mémoire de l'enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Des caricatures publiées dans Charlie Hebdo traitant ou vilipendant les religions ont été projetées ce mercredi soir sur les façades des hôtels de région à Toulouse et à Montpellier. Certaines d'entre elles étaient les mêmes que celles montrées par Samuel Paty à ses élèves et qui lui ont valu d'être décapité le 16 octobre dernier. 

Lire aussi

"Il ne peut y avoir d’arrangement avec la laïcité, la liberté d’expression et la liberté de conscience qui sont au cœur de notre modèle républicain", a réagi la présidente de la région Occitanie, à l'initiative de la projection, Carole Delga sur Twitter. 

"Une centaine de passants" était au rendez-vous, selon le journal local Midi Libre, entourée par de nombreux policiers et journalistes, pour admirer les caricatures du journal satirique. Dès la nuit tombée, il était possible de regarder six dessins de Charlie, dont la fameuse une "Tout est pardonné", la première publiée par le journal après les attentats. Etait également projetée une photo de Samuel Paty, légendée "Solidarité avec tous les enseignants de France".


T.G

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info