Il se prend la porte du métro et tombe inanimé : le "vidéo-gag" de jeunes Rennais fait le buzz... mais tourne mal

Sibylle LAURENT
Publié le 14 décembre 2016 à 13h20
Il se prend la porte du métro et tombe inanimé : le "vidéo-gag" de jeunes Rennais fait le buzz... mais tourne mal

Source : Capture écran Youtube

L'essentiel

TOMBÉS SUR LA TÊTE - A Rennes, trois amis ont tourné des mini-sketchs dans lesquels ils se montrent en train de foncer dans la porte fermée du métro. Si la vidéo a fait le buzz, la société en charge des transports, elle, n’a pas goûté la blague, selon Ouest France. Du tout.

Une ligne du métro, à Rennes (Ille-et-Vilaine). L’alerte sonore retentit, les portes automatiques se ferment. Mais un passager arrive en courant. "Attendez, attendez !" Et il fonce dans la porte fermée… avant de tomber par terre, inanimé. Dans la rame, des passagers poussent un cri ou lâchent un rire nerveux.

Cette vidéo, mise en ligne le 3 décembre dernier, a été vue plus de 8.000 fois sur YouTube. Elle montre plusieurs tentatives du même voyageur pour entrer dans le métro fermé. Sur une séquence, on voit même un homme se retrouver coincé, la tête entre deux battants de porte, avant de tomber de tout son long dans la rame. Les passagers, inquiets, se précipitent pour l’aider. 

Ce "vidéo-gag" dans le métro a en fait été tourné par un trio de jeunes Rennais, les Inachevés, qui a pour but de "mettre en ligne des vidéos humoristiques essentiellement tournées dans des lieux cultes de Rennes", précise Romain, l’un des trois compères, dans les colonnes de Ouest France. Réalisées dans des galeries commerciales, place de la mairie, ou encore au cinéma, leurs vidéos totalisent près de 6 millions de vue. Un beau succès. 

Sauf que leur dernier fait d'armes n’a pas fait rire du tout Keolis, la société en charge du fonctionnement du métro. Toujours dans Ouest France, Laurent Senigout, directeur général de Keolis Rennes, se dit "effaré de voir de tels comportements qui jouent avec les systèmes de sécurité", d’autant que "les portes du métro sont des équipements fragiles avec des dispositifs pour assurer la sécurité des voyageurs." 

Une amende de 1.300 euros ?

La société indique aussi avoir reçu des plaintes de voyageurs n’ayant "pas du tout apprécié le comportement de ces jeunes", et voudrait éviter que le petit jeu ne donne des idées à d’autres. Surtout, le lendemain du tournage, un des métros sur lequel les Inachevés ont opéré a connu une courte panne dûe…  à un dysfonctionnement de sécurité sur une des portes. Keolis a porté plainte. Et le trio risque une amende de 1.300 euros. 

Les Inachevés "comprennent" la démarche de Keolis, explique Ouest France. Mais ils plaident la bonne foi : "Nous ne voulions vraiment pas perturber le fonctionnement du métro mais bien réaliser une vidéo humoristique", assure Romain au quotidien régional. Les trois compères ont donc envoyé une lettre d’excuses à la société en charge des transports… tout en essayant de négocier une ristourne sur l’amende. "Nous sommes tous les trois salariés avec de petits salaires et la somme qui nous est réclamée va grever nos économies de façon significative… ", écrivent-ils.

VIDEO. Des anglais montent sur le métro parisien au mépris de tout dangerSource : Sujet JT LCI
JT Perso

Tout
TF1 Info