Vague de chaleur : la France face à une canicule précoce en 2022

Ile-de-France : en pleine canicule, des voyageurs bloqués dans les RER B et D

La rédaction de TF1info
Publié le 18 juillet 2022 à 16h55, mis à jour le 10 août 2022 à 12h31
JT Perso

Source : TF1 Info

La circulation des trains a dû être interrompue ce lundi matin sur les RER B et D en raison de personnes sur les voies dans le tunnel entre les stations Châtelet et Gare du Nord.
Les passagers dans les rames, dont au moins un bébé, sont restés bloqués, dans les rames avec des températures insupportables.

Les Franciliens redoutaient déjà pour la plupart les températures annoncées ce lundi dans la région avec plus de 40°C au thermomètre. Mais, bien que préparés au chaud, ces voyageurs des RER B et D ne s'attendaient pas à se retrouver bloqués ce lundi matin dans leur RER. 

En début de matinée, des trains sont en effet restés à l'arrêt près d'une heure dans le tunnel entre Châtelet et Gare du Nord "en raison de présomption d'individus sur les voies", expliqueront la SNCF et la RATP plus tard sur les réseaux sociaux. 

"Pas mal de gens ont fait des malaises"

"J'ai jamais vu ça", a écrit l'un des passagers du RER B ce matin vers 11h avant de poster plusieurs vidéos. Sur les images, des dizaines de personnes marchent le long des rames direction la gare du Nord. 

"On est à peu près tous sortis sur les voies jusqu'à gare du Nord. J'ai vu pas mal de gens qui ont fait des malaises. Force à tous", poursuit ce témoin alors que l'on aperçoit les passagers arrivés gare du Nord, des pompiers à leurs côtés. 

Le témoin explique que l'un des passagers ne supportant plus la chaleur sans doute "a tiré le levier d'alarme dans le train". Ensuite, ses compagnons de voyage, face à une attente trop longue de la reprise du trafic, "sont sortis sur les voies" engendrant une interruption totale du trafic. 

"Comprendre le déroulé précis de cet incident"

Sur Twitter, Grégoire de Lasteyrie, maire de Palaiseau et délégué spécial aux mobilités durables à la région Ile-de-France, indiquait que ce lundi, "3  RER D et 4  RER B ont été bloqués entre Gare du Nord, Gare de Lyon et Châtelet suite à la présence de personnes sur les voies". L'élu s'interrogeait ensuite "sur les conditions d’évacuation et l’attente avant celle-ci des voyeurs par la @SNCF, afin de garantir la sécurité de tous." 

Puis il précisait : "Ile-de-France Mobilités fera le point avec l’opérateur afin de comprendre le déroulé précis de cet incident et en tirer des enseignements afin de ne pas laisser aussi longtemps des voyageurs bloqués entre deux stations. La question de la sécurisation des voies doit aussi être posée."

Lire aussi

Reprise progressive du trafic

À cet événement s'est ajouté un deuxième incident sur le RER B ce lundi. "Le trafic #RERB est interrompu entre Massy-Palaiseau et Palaiseau dans les deux sens de circulation jusqu'à 14h environ en raison d'un défaut d'alimentation électrique à Palaiseau nécessitant l'intervention des services techniques", écrivait ainsi la SNCF en milieu de journée. 

Après cette deuxième galère, le trafic a, selon la société, repris normalement en milieu d'après-midi. Plusieurs passagers, eux, exigeaient des remboursements de la part de la SNCF. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info