Ocean Viking : crise ouverte entre la France et l'Italie

L'Ocean Viking accueilli vendredi au port militaire de Toulon, trois migrants déjà évacués par la France

F.S.
Publié le 10 novembre 2022 à 11h50, mis à jour le 10 novembre 2022 à 13h16
JT Perso

Source : TF1 Info

L'Ocean Viking est arrivé dans les eaux territoriales françaises ce jeudi matin et arrivera vendredi à Toulon, a annoncé Gérald Darmanin.
Le ministre de l'Intérieur a également dénoncé le "choix incompréhensible" de l'Italie de ne pas accueillir le navire.
Parmi les 234 passagers à son bord, trois migrants et un accompagnant ont d'ores et déjà été évacués.

Il fait route vers l'Hexagone. Après avoir passé 20 jours en mer et essuyé un refus des autorités italiennes, l'Ocean Viking est arrivé dans les eaux territoriales françaises dans la matinée du jeudi 10 novembre, d'après les données du site de géolocalisation vesselfinder.com. Lors d'une prise de parole à la mi-journée, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'il serait accueilli vendredi au port militaire de Toulon. Un tiers de ses 234 passagers seront "relocalisés" en France, a poursuivi Gérald Darmanin, qui a par ailleurs dénoncé le "choix incompréhensible" de l'Italie de ne pas prendre en charge le navire. 

Quatre heures à peine après l'arrivée de l'Ocean Viking dans les eaux françaises, quatre passagers étaient en cours d'évacuation, d'après une source proche de l'Élysée à TF1/ LCI. Selon l'ONG SOS Méditerranée, qui affrète le bateau, il s'agit de trois migrants et d'un accompagnant. 

"État de santé grave"

Plus tôt, l'Ocean Viking avait demandé "l'évacuation sanitaire urgente" de ces trois personnes en raison de leur "état de santé grave". "L'un des patients est instable et ne réagit pas aux soins prodigués à bord depuis le 27 octobre. Les deux autres ont subi des blessures en Libye qui, en raison du long délai de traitement, risquent maintenant d'avoir des conséquences négatives à long terme", avait précisé à l'AFP une porte-parole de l'ONG. 

Lire aussi

SOS Méditerranée a envoyé sa demande aux autorités françaises via les Centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage (Cross) et cette requête a été "prise en considération", selon l'ONG dont le siège est à Marseille.

Peu avant 11h30, l'Ocean Viking, qui remonte le long des côtes corses, se trouvait au large d'Alistro. On ne sait toujours pas dans quel port l'équipage sera autorisé à débarquer. 

Mesure de rétorsion

Gérald Darmanin, qui a dénoncé ce jeudi le "comportement inacceptable" du gouvernement italien dans cette affaire, a annoncé que la France allait "suspendre l'ensemble des relocalisations au bénéfice de l'Italie", soit 3500 personnes actuellement sur le territoire italien, qui devaient être accueillies d'ici à l'été 2023. 

Une mesure "avec effet immédiat", la France appelant ses partenaires européens à faire de même. Enfin, Gérald Darmanin a annoncé un renforcement des contrôles aux frontières avec l'Italie. 


F.S.

Tout
TF1 Info