"Indemnité inflation" : pourquoi certains Français toucheront plus que 100 euros ?

Publié le 23 octobre 2021 à 10h58, mis à jour le 24 octobre 2021 à 16h38

Source : JT 20h Semaine

PRIX DU CARBURANT - "L'indemnité inflation" annoncée par le gouvernement est réservée à tous ceux qui touchent moins de 2000 euros de revenu mensuel. Mais certains pourront doubler voire tripler cette aide. Explications.

Alors que les prix à la pompe flambent, le Premier ministre Jean Castex a annoncé, jeudi au 20 heures de TF1, le versement d’une aide compensatoire. À partir de cet hiver, une "indemnité inflation" de 100 € sera offerte à tous "ceux qui gagnent moins de 2.000 €/net par mois". Au total, plus de 38 millions de Français seront concernés par le coup de pouce. Mais parmi eux, certains toucheront davantage.

Qui sont ces heureux bénéficiaires ?

La prime concernera tous les salariés y compris les CDD "dont le contrat est en cours au moment du versement de la prime", précise le ministère du Travail. Tous ceux qui, donc, cumulent plusieurs contrats avec un salaire de moins de 2000 euros, verront alors l'aide du gouvernement doubler voire tripler.

Idem pour les indépendants et les agriculteurs qui sont salariés à côté. Là, la prime peut dédoubler. Un indépendant pourra par exemple toucher 100 € de l'Urssaf et 100 € de son employeur. Il en va de même avec un retraité qui cumule un travail avec sa retraite. Même calcul pour tous ceux qui jonglent entre contrat et allocation chômage.

"Un effet de bord"

De son côté, Bercy assume. "C’est un effet de bord de la mesure. Ce n’est pas scandaleux car cela touche des gens le plus souvent précaires" indique au Parisien une source gouvernementale.  Dans certains cas, une solution d’une proratisation serait à l'étude. Autre idée du ministère : retenir l’employeur le plus régulier pour ceux qui enchaînent des CDD auprès de plusieurs employeurs. Mais rien n'est encore arrêté.

Les salariés, pour le reste, seront les premiers concernés par ce coup de pouce dès le mois de décembre. Viendront ensuite, de janvier à février, les employés de la fonction publique et les retraités, sans qu'il n'y ait aucune démarche à faire pour bénéficier de cette aide gouvernementale.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info