Selon nos informations, les renseignements prévoient entre 900.000 et 1.100.000 de personnes mardi 7 février pour la journée d'action contre les retraites.
Ils seraient entre 40.000 à 70.000 dans le cortège parisien.

Quelle évolution pour le mouvement d'opposition à la réforme des retraites ? Après deux journées d'actions, un nouveau raout social est prévu le 7 février. Et, selon nos informations, la mobilisation devrait être au rendez-vous. 

Les renseignements prévoient entre 900.000 et 1,1 million de personnes au plan national pour 190 actions recensées mardi prochain. La direction du renseignement de la préfecture de police de Paris (DRPP) prévoit de 40.000 à 70.000 personnes dans le cortège parisien.

Les Gilets jaunes attendus samedi à Paris et en France

Ces chiffres montrent que les autorités s'attendent à une mobilisation comparable à celle du 31 janvier. Les manifestations ont en effet réuni mardi dernier plus de 1,27 million de personnes selon le ministère de l'Intérieur (2,8 millions selon la CGT), soit davantage que la première mobilisation du 19 janvier. À Paris, les organisateurs ont compté 500.000 manifestants, quand la préfecture de police en a dénombré 87.000.

À noter que la fronde contre l'exécutif se manifeste aussi le samedi. Une nouvelle fois, les Gilets jaunes vont battre le pavé : 1000 à 1500 personnes sont attendues dans la capitale, selon nos informations. La mouvance Gilets jaunes sera également à l’initiative de plusieurs actions sur le territoire. Outre des rassemblements sur les ronds-points, mode d’action historique du mouvement, des actions à la participation plus conséquente se tiendront dans les centres-villes de Lyon (150 et 200 personnes), Strasbourg (100 personnes) et Lille (90 personnes).

Si le gouvernement dit "entendre" et "comprendre" la colère des Français, il ne renonce pas pour autant au report de l'âge de départ à 64 ans qui cristallise le mécontentement. "Bien sûr, nous entendons les inquiétudes et les doutes. Nous sommes prêts à enrichir le texte et je ne doute pas que le Parlement y contribuera", a déclaré mercredi la Première ministre, lors de la séance des Questions au gouvernement au Sénat.


La rédaction de TF1info avec Raphaël Maillochon

Tout
TF1 Info