La Gironde ravagée par des incendies

Incendies : le manque d'entretien des forêts et des jardins, un facteur aggravant ?

Propos recueillis par Léa COUPAU
Publié le 15 juillet 2022 à 14h52
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Plusieurs incendies font rage dans l'Hexagone, en ce mois de juillet.
Parmi les facteurs aggravants, le manque d'entretien des forêts et jardins, qui pourrait favoriser la propagation du feu.
Le porte-parole de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers, Éric Brocardi, invite les habitants à débroussailler les herbes fourragères.

Depuis quelques jours, la France est en proie aux flammes. En Gironde, plus de 7000 hectares sont déjà partis en fumée à La Teste-de-Buch, près de la Dune du Pilat, et à Landiras, nécessitant l'évacuation de 11.300 habitants. Dans le Gard, ce vendredi 15 juillet, quelque 800 soldats du feu surveillaient toujours de près l'activité des flammes après la destruction de 1000 hectares de végétation. En cause, le plus souvent, l'activité humaine. Mais les sapeurs-pompiers notent également que le manque d'entretien des forêts et devantures de maison favorise cette propagation. Explications avec le porte-parole de la Fédération nationale des pompiers, Éric Brocardi, contacté par TF1info.

En quoi le manque d'entretien des forêts et des jardins de particuliers, qui regorgent de plantes fourragères, est-il un souci dans la gestion des incendies ?

Les plantes fourragères sont des combustibles assez violents qui facilitent grandement la propagation des incendies. Il faut savoir qu'elles se situent à hauteur quasiment humaine, généralement à l'entrée de la forêt ou aux abords des habitations. Quand il y a un départ de feu, c'est comme de la paille, ça prend très rapidement. Et cela nous pose d'autant plus problème qu'elles nous empêchent d'avancer. On est bloqués, ce qui nous fait craindre des accidents de nos hommes, comme du côté des habitants.

La végétation a le droit de vivre, ce qu'on veut, c'est que ce soit simplement entretenu.

Éric Brocardi

Est-ce que ces plantes posent notamment un problème pour les feux dans le sud de la France ?

Effectivement. En Gironde, vous voyez des véhicules qui essaient de pénétrer à l'intérieur de certains massifs forestiers, et qui peinent à le faire. La présence de ces plantes reste toutefois plus prononcée en Nouvelle-Aquitaine qu'elle ne l'est dans le Sud méditerranéen. Cela diffère encore en Corse. Là-bas, vous allez avoir de la garrigue qui est aussi inflammable, mais moins élevée que les fougères. Donc les pompiers luttent avec des moyens aériens contre les feux de cimes, tout en essayant de contenir ceux au niveau de la strate herbacée - les herbes fourragères -, alors que cette dernière zone pourrait être évitée.

Lire aussi

Que conseillez-vous ?

Il faut absolument débroussailler et nettoyer autour de chez vous pour que ce soit à peu près propre dans un rayon d'au moins 50 m. On ne le dira jamais assez : débroussailler facilite la mise en protection des habitations et celle des individus. Si c'est pour avoir une maison et ne pas savoir l'entretenir, ça ne sert à rien d'acheter une maison. Pour l'entretien des forêts, ce sont à des organismes de le faire. La végétation a évidemment le droit de vivre, ce qu'on veut, c'est que ce soit simplement entretenu.


Propos recueillis par Léa COUPAU

Tout
TF1 Info