Hivernage des plantes : comment anticiper le froid ?

par Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO
Publié le 27 novembre 2023 à 21h00

Source : JT 20h WE

L'hiver est une période rude pour les plantes non rustiques.
Ces espèces, très sensibles au froid, doivent être protégées des intempéries.
Il faut donc les rentrer avant les premières gelées.

Toutes les plantes n'ont pas la capacité de résister au froid. C'est la raison pour laquelle il est nécessaire de les mettre à l'abri avant que l'hiver arrive. Cette opération s'appelle l'hivernage. On place nos plantes frileuses à l'intérieur pour les protéger des températures basses, de l'air froid et de la pluie.

Les plantes que l'on rentre en hiver

L'hivernage concerne les espèces dites non rustiques. Ce sont des plantes qui gèlent quand le mercure atteint 0 °C. En hiver, on rentre donc les plantes à fleurs tropicales qui ont besoin de chaleur et de luminosité pour s'épanouir. L'hivernage concerne aussi les plantes méditerranéennes, les plantes cactées et les gélives : agrumes, hibiscus, géraniums, lauriers roses ou encore palmiers doivent être placés à l'intérieur.

Quand faut-il rentrer les plantes frileuses ?

Il est important de ne pas attendre que le gel apparaisse pour faire rentrer ses plantes à l'intérieur. On préfère une transition en douceur, car les plantes non rustiques sont plus sensibles aux variations de températures. On peut commencer à les placer à l'intérieur dès la mi-septembre quand le mercure commence à descendre. L'automne est en effet la période idéale, parce que l'écart de température entre l'intérieur et l'extérieur n'est pas trop important. Dans les régions les plus au sud, on peut attendre la fin octobre. Une chose est sûre, il ne faut attendre que l'hiver soit installé.

Où placer ses plantes en hiver ?

Si vous avez la chance d'avoir une serre ou une véranda, c'est l'idéal. Vous pouvez alors mettre vos plantes dans cet espace. Elles auront la lumière et la chaleur nécessaire pour passer l'hiver. En l'absence de véranda, il faut un local frais et aéré qui soit protégé du gel. Un garage avec une fenêtre ou un abri de jardin isolé peuvent faire l'affaire. Faites en sorte de surélever les pots. Ils ne doivent pas être en contact avec un sol trop froid. Enfin, si vous ne disposez pas d'un tel espace ou si vous êtes dans l'impossibilité de déplacer vos plantes, vous pouvez placer un voile d'hivernage sur vos plantes, en n'oubliant de recouvrir le pot. Ce matériau protège les végétaux jusqu'à -5 °C. Si les températures descendent plus bas, il est possible de doubler les épaisseurs.   


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info