Verif'

4 euros le ticket de métro pour les JO : la gratuité des transports avait-elle été promise ?

Publié le 28 novembre 2023 à 17h11

Source : TF1 Info

Le prix du ticket de métro a été fixé à 4 euros à Paris, pour la période des JO-2024.
La gratuité des transports aurait pourtant été promise au moment de la candidature de la ville.
Ce qu’avait bien garanti le comité d’organisation avant de revenir sur cette proposition à cause de l’inflation.

Il faudra surement piocher dans ses économies pour pouvoir assister aux Jeux Olympiques et Paralympiques, l’été prochain à Paris. Après les tarifs (très) élevés pour les compétitions, les forfaits des transports en commun en Ile-de-France ont été rendus publics. Lundi 27 septembre, Valérie Pécresse a annoncé qu'un ticket de métro coûtera 4 euros le temps de la compétition, quasiment le double du prix actuel, et qu’un pass, prévoyant des trajets illimités, "coûtera 16 euros par jour" et "jusqu'à 70 euros par semaine". 

Les visiteurs, les athlètes et les journalistes

Une manière de justifier "l'augmentation considérable de l'offre de transport", qui concernera les visiteurs, et pas les Franciliens déjà détenteurs d’un abonnement. Depuis, certains ont exhumé les promesses d’antan du comité olympique à propos d’une gratuité de ces mêmes transports. Nous avons vérifié : on retrouve cette garantie écrite dans le dossier de candidature, publié en 2018. La gratuité des transports est évoquée à sept reprises dans ce document de 150 pages. Elle était promise pour les détenteurs de billets, mais aussi pour les athlètes et les médias. 

Page 113, le comité garantit "un accès gratuit à l’ensemble du réseau de transport en commun pour les populations accréditées et les détenteurs de billets". Il répète, 10 pages plus tard, que "tous les détenteurs de billets pourront voyager gratuitement sur l’ensemble du réseau d’Île-de-France le jour de la compétition concernée".  Une gratuité aussi bien promise aux athlètes de la compétition (page 29) qu’aux journalistes (page 103). 

IDF Mobilités opposée à la gratuité

En novembre 2019, Tony Estanguet, président de Paris 2024, a réitéré cette promesse dans les colonnes du Parisien. À l’époque, les organisateurs prévoyaient de dépenser 45 millions d’euros pour prendre en charge le coût des tickets de transports pour les détenteurs de billets. De son côté, Ile-de-France Mobilités, qui collabore avec le comité d’organisation sur l’offre des transports, rappelle à TF1info avoir "toujours été contre la gratuité", qui n’aurait pas pu permettre de financer les infrastructures. "Paris 2024 voulait faire cette gratuité et avait choisi de nous compenser pour l'obtenir", ajoute l’organisme piloté par Valérie Pécresse. 

La mesure a depuis été abandonnée par les organisateurs, et ce avant l’annonce du prix des billets. Plusieurs médias ont d'ailleurs rapporté par le passé que la gratuité annoncée au moment de la phase de candidature ne serait finalement pas honorée. C’est le cas d'une enquête de TF1, qui expliquait en octobre dernier que, "trop coûteuses, les promesses ont été abandonnées". Une autre des Échos l’évoquait dès le mois de juillet. 

En réalité, l’abandon a été acté le 12 décembre 2012, lors du conseil d’administration du comité d’organisation. Au programme ce jour-là : la hausse de 10% des dépenses affectées à la compétition et la réduction des coûts. "C’est une mesure que nous avions dans le dossier de candidature et que nous avons sorti au moment de la révision budgétaire, dans un contexte inflationniste", confirme le comité d’organisation, dans un point à la presse ce mardi 28 décembre. 

Selon les organisateurs, renoncer à la gratuité "n’était pas de nature à inciter à un changement de comportement des usagers qui, de toute façon, prendraient les transports en commun". Aujourd'hui, on préfère plutôt insister sur le prix du pass journée de 16 euros, "moins cher qu'actuellement".

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur X : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline QUEVRAIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info