Jusqu'à 20.000 euros par mois pendant 30 ans : comment fonctionne le nouveau loto "EuroDreams" ?

par I.N
Publié le 30 octobre 2023 à 16h14

Source : JT 20h Semaine

La Française des Jeux lance ce lundi 30 octobre son nouveau jeu, "EuroDreams".
Le gain maximal est de 7,2 millions d'euros, répartis sur 30 ans.
On vous explique son fonctionnement.

Le gain potentiel a de quoi faire briller les yeux et alimenter tous les rêves. La Française des Jeux (FDJ), associée à huit loteries européennes, lance ce lundi 30 octobre un nouveau jeu, baptisé "EuroDreams", qui fonctionne sous forme de rente. À la clé ? 20.000 euros par mois pendant 30 ans pour les plus chanceux, soit 7,2 millions d'euros.

Depuis ce lundi, en ligne ou dans l'un des 30.000 points de vente de l'Hexagone, les plus rêveurs peuvent tenter leur chance avec une grille, au coût de 2,50 euros. "Le principe est simple", résume la FDJ dans un communiqué. "Cocher six numéros parmi 40 et un numéro complémentaire parmi cinq (appelé numéro 'Dream' [rêve, en français, ndlr]) pour constituer sa combinaison."

Place ensuite à la patience. "Le premier tirage est prévu le lundi 6 novembre", indique la FDJ, qui précise que "deux tirages EuroDreams seront organisés chaque semaine, le lundi et le jeudi." Chaque soir de tirage, les joueurs ont jusqu'à 20h15 pour tenter leur chance.

Les 25-40 ans, le cœur de cible

Si vos six chiffres ainsi que le numéro "Dream" correspondent au tirage, vous décrochez le gros lot : 20.000 euros par mois pendant 30 ans. Une somme qui fait saliver, mais nécessite d'être particulièrement en veine : vous n'avez qu'une chance sur plus de 19 millions de valider la bonne combinaison.

Et encore, la somme maximale ne peut être remportée que si trois joueurs, au maximum, ont validé la grille gagnante. Si le nombre de vainqueurs (tous pays confondus) est plus important, la somme totale (21,6 millions d'euros) est partagée entre tous les chanceux, en une seule fois. Car outre la France, ce loto "EuroDreams", "petit frère d'EuroMillions" selon les dirigeants des entreprises, est également lancé au Portugal, en Espagne, en Belgique, en Irlande, au Luxembourg, en Autriche et en Suisse.

En cas d'erreur sur le numéro "Dream", le gain, quoique plus bien maigre, reste intéressant, avec 2000 euros par mois pendant cinq ans (une chance sur 4,7 millions), soit 120.000 euros. Cinq bons numéros vous permettent aussi de récupérer environ 100 euros, tandis que quatre bons numéros vous offrent environ 40 euros, trois bons numéros environ cinq euros, et deux bons numéros vous remboursent la grille (2,50 euros).

Ce nouveau jeu, sur laquelle la FDJ mise beaucoup d'espoirs, est avant tout destiné aux plus jeunes joueurs majeurs (les jeux de hasard sont interdits aux moins de 18 ans). Les loteries cherchent à cibler la population des "25-40 ans désireuse de nouveauté", expliquait ces derniers jours Jean-Luc Moner-Banet, directeur général de la Loterie romande, dans des propos rapportés par l'AFP. "Nous cherchons à nous adresser à un public un peu plus jeune que les joueurs de l'EuroMillions, avec la proposition de rente, mais aussi en utilisant des codes différents : un univers coloré, un peu pop", indiquait-il, précisant que les loteries avaient été "très attentives à protéger les populations vulnérables contre la dépendance."


I.N

Tout
TF1 Info