Selon l'eurodéputé Gilbert Collard, l'église de Saint-Sulpice hébergerait "un espace pour la prière musulmane".
Le diocèse de Paris décrit un espace "temporaire".
Il s'agit en fait d'une mise à disposition lors d'un rassemblement islamo-chrétien.

Ils s'inquiètent de l'arrivée de l'islam dans "le cœur de leurs églises". Sur les réseaux sociaux, de nombreux militants d'extrême droite ont partagé leur colère face à des photos et vidéos prises au sein de l'église parisienne de Saint-Sulpice. Parmi eux, Gilbert Collard. L'ancien membre du Rassemblement national, devenu soutien d'Eric Zemmour, s'est ainsi étonné ce jeudi 10 février que dans "l'une des plus grandes églises de Paris, il existe un espace pour la prière musulmane". Derrière les apparences, les choses sont en fait plus nuancées.

Il ne s'agit pas d'une installation permanente

Tout part d'un tweet qui remonte au dimanche 6 février. Sur les réseaux sociaux, une internaute qui s'affiche comme soutien d'Eric Zemmour publie une photo d'un fléchage portant le logo de l'église Saint-Sulpice. Il dirige vers un "espace de silence disponible pour la prière musulmane". "Complètement dingue !", commente-t-elle. 

Seulement, il s'agit d'un lieu "temporaire", uniquement mis en place ce jour-là "dans le cadre d'une rencontre entre chrétiens et musulmans", a expliqué le Diocèse de Paris.  Un événement notamment organisé par "Ensemble avec Marie", un collectif constitué "de Chrétiens et de Musulmans", selon le site de l'association.

Une information corroborée par le curé de la paroisse, Henri de La Hougue. Il précise dans une communication qu'en amont de ce "rassemblement islamo-chrétien" prévu dans l'après-midi "autour de la figure de Marie", certains participants – chrétiens et musulmans – étaient venus préparer la rencontre "dès la fin de la messe, à midi". L'établissement a donc trouvé judicieux de proposer, "pour ceux qui l'auraient souhaité, un lieu où ils puissent se retrouver pour prier ensemble la prière du milieu du jour".

POLITIQUE - Face aux abstentionnistes, Zemmour clive toujours autantSource : TF1 Info

C'est également dans le cadre de ce rassemblement qu'ont été filmées les vidéos diffusées sur les réseaux sociaux de prières musulmanes et de jeunes filles portant le voile. Cette rencontre islamo-chrétienne a ainsi donné lieu à des "conférences", à l'énonciation du "récit de l'Annonciation dans le Coran et dans la Bible" ainsi qu'à "quelques témoignages". Il y avait, enfin, une "chorale islamo-chrétienne créée pour l'occasion", dont faisaient partie les jeunes filles. 

Un moment de rassemblement "sans aucune ambiguïté", selon les mots d'Henri de La Hougue, qui a réuni "800 personnes". Dans sa communication, le prêtre sulpicien a regretté que des "personnes mal intentionnées" tentent de "provoquer des divisions dans l'Eglise".

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia SIDERIS

Tout
TF1 Info