La mortalité routière en hausse en octobre, une première depuis le début de la crise sanitaire

Publié le 15 novembre 2021 à 11h52

Source : TF1 Info

SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Le nombre de décès sur les routes en octobre 2021 est en hausse de 45% sur un an, et de 14% sur deux ans, annonce le ministère de l'Intérieur. Une première depuis le début de la crise du Covid-19.

La crise du Covid-19 et les restrictions qui l'accompagnent avaient jusqu'ici permis de réduire le nombre de décès sur les routes. Le retour à une vie plus normale a inversé la tendance. Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur publiés ce lundi 15 novembre, la mortalité routière est repartie à la hausse en octobre 2021, une première depuis le début de la crise sanitaire. Le mois dernier, 294 personnes sont décédées sur les routes de France métropolitaine, contre 203 l'an dernier, au moment du début des restrictions pour lutter contre la deuxième vague de l'épidémie. Soit une hausse de 45% en un an.

Pire encore, le nombre de décès sur les routes en octobre 2021 est supérieur à celui enregistré en octobre 2019, point de comparaison le plus pertinent en l'absence de mesures restrictives. Cette année, 37 morts supplémentaires sont à déplorer, soit une hausse de 14% sur deux ans.

Les accidents et les blessés également en hausse

La hausse de la mortalité est une conséquence directe de l'augmentation du nombre d'accidents. Selon le ministère, 5717 accidents corporels ont été enregistrés par les forces de l'ordre en octobre 2021, soit 25% de plus qu'en octobre 2020, et 11% de plus qu'en octobre 2019. Le nombre de blessés est, lui aussi, en hausse : 7149 en octobre 2021, soit 31% de plus que l'an dernier, et 10% de plus qu'il y a deux ans.

Dans le détail, toutes les mortalités sont en hausse, ou presque. Ainsi, 53 piétons ont été tués le mois dernier (soit respectivement 17 et 22 de plus qu'en 2020 et 2019), 63 motocyclistes ou cyclomotoristes (+27 et +4), et 27 cyclistes (+19 et +11). Seuls les automobilistes font figure d'exception. 131 d'entre eux ont perdu la vie en octobre 2021, soit huit de moins qu'il y a deux ans, mais 24 de plus que l'an dernier.

Les plus de 65 ans sont les plus touchés par cette hausse de la mortalité routière. "96 personnes âgées de 65 ans ou plus ont trouvé la mort lors d'un accident en octobre 2021, soit 37 de plus qu'en octobre 2020 et 20 de plus qu'en octobre 2019", écrivent le ministère de l'Intérieur et la Sécurité routière. La mortalité est également en hausse chez les jeunes de 18 à 24 ans (12 tués en plus en un an), mais demeure en baisse chez les mineurs (10 enfants tués en octobre contre 14 les deux années précédentes).

Le constat est le même dans les territoires d'Outre-mer, dans lesquels 24 personnes ont perdu la vie en octobre 2021, contre 21 l'an dernier et 23 il y a deux ans. Face à ces mauvais indicateurs, "la Sécurité routière appelle l'ensemble des usagers à la vigilance et à la prudence sur les routes, en respectant scrupuleusement les règles du code de la route".


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info