La présentatrice Christine Kelly affirme accomplir une "mission divine" avec ses émissions de télé

Felicia Sideris
Publié le 3 juillet 2022 à 16h24
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Une séquence avec Christine Kelly, filmée par une église évangélique, ressurgit ce dimanche.
La présentatrice de Face à l'Info, sur CNews, explique que sa présence dans l'émission est une "mission" divine.
Celle qui pilotait l'émission quotidienne avec Eric Zemmour affirme qu'elle était "pilotée par Dieu".

Elle voulait "témoigner de la puissance de Dieu". Le dimanche 3 avril, Christine Kelly était l'invitée de l'Église Martin Luther King, une "megachurch" évangélique francophone située à Créteil, dans le Val-de-Marne. Présente pour débattre autour du sujet "ce que Jésus dit de toi dans ton dos", la présentatrice de Cnews a évoqué ses débuts sur la chaîne. Une séquence qui a étonné de nombreux internautes. 

"Si tu m'envoies là, c'est que tu as une mission"

Dès le début de l'interview, la présentatrice phare de la chaîne propriété de Vivendi et de Vincent Bolloré dévoile son "secret" pour rester "calme" à l'antenne. Elle est "croyante" et accomplit une "mission" divine. Le ton est donné. Mystique, loin du discours factuel du journalisme, il reste similaire tout au long de l'entretien, d'une vingtaine de minutes.

En revenant sur le moment où on lui a proposé de présenter Face à l'Info -  émission dans laquelle Eric Zemmour commentait quotidiennement l'actualité en direct - la présentatrice explique s'en être remise à Dieu. "Qu'est-ce-que tu m'envoies faire là ?", lui aurait-elle demandé, "les deux genoux à terre". L'animatrice, qui a fait ses débuts en Guadeloupe, indique avoir ensuite passé plus de deux semaines – "du 27 septembre au 14 octobre" - à "prier tous les jours". "J'ai courbé l'échine et j'ai dit me voici, envoie-moi", se remémore-t-elle, sous les applaudissements des spectateurs.

Une pratique qu'elle dit avoir répétée à chaque nouvelle émission. À commencer par la première, le 14 octobre. Face à la peur de ce lancement, vivement critiqué, la présentatrice affirme être allée prier "dans les toilettes" afin d'être guidée par Dieu. "L'Éternel est mon berger, je ne manquerai de rien", lance-t-elle alors devant un public conquis par cette référence biblique issue de l'Ancien testament. 

Lire aussi

Un psaume à l'image de sa stratégie pour diriger ce rendez-vous télévisuel. Face à des sujets d'actualité qu'elle ne maitrisait pas, Christine Kelly confie qu'elle demandait encore une fois à Dieu de "prendre les rênes". "Je me suis complètement effacée derrière Dieu, et je l'ai laissé piloter", a-t-elle témoigné, devant la béatitude de ses interlocuteurs. Un étonnement proche de la fascination, à des années-lumière de ce que la séquence a provoqué ce dimanche sur les réseaux sociaux. Longtemps restée inaperçue, la vidéo a provoqué un tollé, les internautes s'offusquant d'un tel prêche tenu par une personnalité de la télévision française et ancienne membre du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).


Felicia Sideris

Tout
TF1 Info