L'entendez-vous ? Le "Hum", cet étrange bruit que seuls 4% de la population perçoit

C.A.
Publié le 29 octobre 2021 à 16h31, mis à jour le 30 octobre 2021 à 8h39
L'entendez-vous ? Le "Hum", cet étrange bruit que seuls 4% de la population perçoit
Source : iStock

MYSTÈRE - Le Hum a été entendu partout dans le monde. Personne, pourtant, n'a encore trouvé d'où venait ce bruit de vibration, qui ne serait entendu que par 4% de la population.

À en croire certains témoignages, l’intensité du bourdonnement serait plus forte le soir. Peut-être l'entendez-vous aussi, bien qu'il ne soit pas particulièrement fort. Seuls 4% de la population serait sensible à ce bruit étrange de vibration métallique, baptisé le Hum. Sourd et de faible intensité, il pourrait être comparé au bruit d'un moteur de camion qui passe au ralenti devant votre maison, ou à un avion la survolant sans jamais s'éloigner, décrit le Guardian.

Des milliers de signalements depuis les années 70

Fréquemment décrit, ce bruit a été rapporté pour la première fois dans les années 70 au Royaume-Uni, alors que des lettres de plusieurs habitants de Bristol ont été publiées par le Bristol Evening Post. Des dizaines d'entre eux rapportaient entendre un grondement sourd. Celui-ci aurait été à l'origine de plusieurs accidents et aurait été lié à deux suicides. "Cela affecte sévèrement la vie de ceux qui peuvent l'entendre", confirme à la BBC Adam Ruben, chercheur en biologie moléculaire. "Les gens rapportent que cela entraine des symptômes physiques comme des insomnies, des nausées et cela les rend nerveux, anxieux et déprimés."

Si la principale théorie était que ce Hum proviennent de grands ventilateurs industriels qui fonctionnaient à proximité de la ville, certains habitants disent encore aujourd'hui toujours entendre ce bruit, malgré l'arrêt de ces appareils. De plus, des milliers de personnes à travers le monde témoignent de ce son étrange. Si bien que Glen MacPherson, un professeur canadien, a mis sur pied un site répertoriant et cartographiant tous ces signalements. Au total, plus de 3600 points sont placés sur la mappemonde, la majeure partie étant en Europe et en Amérique du Nord.

Beaucoup de théories, mais pas de réponse

Face à ce phénomène, les recherches se sont poursuivies, se concluant parfois par des conclusions loufoques. La Scottish Association for Marine Science a par exemple émis l'hypothèse que le bruit pourrait être causé par le chant nuptial de poissons -crapauds mâles.

Lors d'une conférence de l'Institut de biologie en 1973, il a aussi été suggéré que le son pourrait être provoqué par la rencontre entre le jet-stream, un courant d'air rapide, et de l'air se déplaçant plus lentement et que ce son pourrait ensuite être amplifié par des pylônes électriques. En 2017, une équipe de scientifiques européens a par ailleurs démontré que le bourdonnement était émis par les vagues raclant le fond de l'océan. Leur étude a été publiée par le Geophysical Research Letters. Selon eux cependant, la fréquence est 10.000 fois trop basse pour que des humains puissent l’entendre. D'autres scientifiques ont suggéré que les vibrations causées par les éruptions volcaniques et les tremblements de terre pouvaient être à l'origine du Hum.

De nombreux forums détaillent aussi en quoi le Hum est une expérience de contrôle mental menée par le gouvernement. D’autres théories expliquent que les signaux radio à ultra-basse fréquence utilisés par les sous-marins pourraient avoir un impact sur les tissus mous de nos crânes qui stimulent le nerf auditif, l’effet auditif micro-ondes qui a été étudié par des scientifiques. Naturel ou paranormal, voilà des décennies que le Hum fascine


C.A.

Tout
TF1 Info