Les animaux de compagnie pourraient bientôt être autorisés en Ehpad

par A. Lo.
Publié le 1 mars 2024 à 16h47

Source : JT 13h Semaine

Le gouvernement souhaite que les animaux de compagnie soient acceptés dans les Ehpad.
La ministre de la Santé a soutenu un amendement dans ce sens du député LR Philippe Juvin.
Jusqu'ici, les établissements étaient libres ou non d'accepter.

Aller en maison de retraite, mais pas seul. Le gouvernement a décidé de soutenir un amendement proposé par le député LR Philippe Juvin ouvrant la possibilité aux seniors d'apporter leur animal de compagnie avec eux lors d'un emménagement en Ehpad. Un moyen d'adoucir un moment souvent difficile pour les personnes âgées obligées de quitter leur domicile, mais aussi d'éviter l'abandon d'animaux.

Une charte déjà en cours de rédaction

Philippe Juvin a tenté de faire inscrire son amendement dans la proposition de loi "Bien vieillir". Approuvé par les députés, il a toutefois été retoqué par les sénateurs qui préfèrent laisser le choix aux établissements, comme c'est le cas actuellement. Le texte va à présent être discuté par les parlementaires en petit comité, le 12 mars, lors d'une commission mixte paritaire

De son côté, le gouvernement a soutenu la proposition. "Je suis favorable (...) à ouvrir la possibilité dans la loi d'accueillir les animaux de compagnie en Ehpad", a indiqué sur X la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, Catherine Vautrin. Elle a invité les élus "à se saisir de cet enjeu de société en vue d'humaniser davantage nos Ehpad". 

Selon un récent sondage Ifop pour la fondation 30 Millions d'amis, 86% des Français sont favorables à l'accueil des animaux domestiques en Ehpad. Les organismes représentant les établissements sont aussi pour. Un groupe de travail rassemblant des directeurs d'Ehpad des secteurs publics et privé travaille déjà sur une charte pour définir les conditions d'accueil des nouveaux résidents avec leur animal.

Il pourrait être demandé aux résidents de prévoir par exemple qui pourrait les aider à s'occuper de l'animal au quotidien, si besoin, ou à prendre la relève en cas d'hospitalisation. "Il va falloir être réaliste", on ne pourra pas apporter "un animal comme un boa", a également averti la ministre déléguée chargée des Personnes âgées, Fadila Khattabi, sur France 2.

Si les parlementaires approuvent l'entrée des animaux en Ehpad, "je veillerai à ce que ce soit très vite appliqué", a assuré Fadila Khattabi. Soit, normalement, au printemps. Les modalités pratiques pourraient être définies par décret, après consultation des acteurs du secteur, selon une source proche du dossier.


A. Lo.

Tout
TF1 Info