Les bons gestes pour entretenir ses rosiers en hiver

par Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO
Publié le 1 janvier 2024 à 13h00

Source : JT 13h Semaine

L'hiver est là et les températures sont de plus en plus basses.
Durant la saison froide, on ne laisse pas les rosiers à l'abandon.
On prend ses précautions pour en prendre soin en attendant le retour du printemps.

Les rosiers sont des plantes rustiques et faciles à vivre. Elles supportent la chaleur et résistent également à des températures froides, jusqu'à -10 degrés. Cependant, il faut tout de même en prendre soin afin de garantir une belle floraison dès que la nature redémarre. On vous livre quelques astuces pour entretenir ses rosiers lors de la saison froide.

Protéger le point de greffe

Si les rosiers sont résistants au froid, le point de greffe lui est plus sensible et craint le gel. Aussi, on conseille de butter le rosier. En gros, on recouvre le point de greffe avec une butte de terre mélangée avec du sable. Cette partie de la plante doit être enterrée sous 12 cm de haut environ. Si la terre se tasse et que le point de greffe se retrouve à découvert, on rajoute de la terre. Si on possède des rosiers tiges, on les entoure avec du papier journal et on emballe avec un voile d'hivernage. Pourquoi ? Parce que ces espèces ont un point de greffe aérien.

Ne pas tailler les rosiers

Cette action a pour effet d'affaiblir l'arbuste. En revanche, rien n'empêche de l'entretenir : on éclaircit en enlevant les branches mortes et en coupant à la base les branches trop anciennes. On enlève les dernières fleurs qui fatiguent la plante. On peut, par ailleurs, nettoyer le rosier avec ce qu'on appelle une "taille longue". Cette action consiste à raccourcir les pousses de l'année précédente. On dégage le cœur du rosier en séparant les branches. La vraie taille, quant à elle, se fera à la fin de l'hiver ou au début du printemps.

Laisser la neige tomber

La neige est un excellent isolant pour les plantes, elle va former un manteau protecteur. Sous ce dernier, la température ne descend pas en dessous de zéro. En plus, la neige est chargée d'azote, ce qui est très bénéfique pour les rosiers. Par contre, si la neige est lourde ou si elle se tasse, elle peut se transformer en glace. Non seulement, elle perd son pouvoir isolant, mais elle peut aussi casser les branches. On est donc vigilant, et on secoue délicatement les rosiers s'il y en a trop.

Protéger contre les fortes gelées

Si les rosiers sont résistants, rien ne nous empêche de les aider à mieux résister. Pour cela, on peut déposer de la potasse aux pieds des plants. Une poignée de cendre de feu est particulièrement conseillée pour permettre aux branches de durcir. Malgré toutes les précautions prises, il arrive que le gel attaque les rosiers. Même si les branches deviennent noires, le plant peut être sauvé. Dès le printemps, il faudra effectuer une taille importante, jusqu'au ras de la greffe. On n'hésite pas à apporter de l'engrais pour les nourrir. Les rosiers repartiront quelques mois plus tard, lorsque l'été pointera le bout de son nez.  


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info