Les chats peuvent-ils avoir des caries ?

par Coline GRASSET pour TF1 INFO
Publié le 1 mars 2024 à 20h00

Source : JT 20h Semaine

Comme leurs maîtres, les chats peuvent rencontrer des problèmes dentaires au cours de leur vie.
Bien que rare, la carie du chat doit être prise au sérieux.
Une bonne hygiène bucco-dentaire prévient son apparition.

Nécessaires à son alimentation, les dents du chat sont aussi ses armes de prédation et de défense. Contrairement aux idées reçues, les chats peuvent avoir des caries, même si elles sont nettement plus rares que chez les humains. Des soins sont alors indispensables afin de prévenir toute aggravation. Pour garantir à votre animal de compagnie une dentition saine, on vous dit tout sur la carie du chat.

La carie : qu'est-ce que c'est ?

Également connue comme lésion de résorption dentaire, la carie est une attaque bactérienne de la dent. Elle touche particulièrement les prémolaires inférieures, mais peut toutes les concerner. Les bactéries endommagent le tissu dur de la dent en commençant par la couche protectrice en émail près du collet (jonction entre la couronne de la dent et la gencive). Se forment alors des cavités plus ou moins profondes, qui peuvent atteindre la pulpe dentaire (et déclencher une pulpite, l'inflammation de la pulpe) ou le nerf. Lorsque la dent est très abîmée par la carie, il y a un risque élevé de la perdre, elle et les dents à proximité par étalement de l'infection. 

Quelles sont les principales causes de carie chez le chat ?

La carie est, chez le chat comme chez les humains, principalement liée à une mauvaise hygiène bucco-dentaire : dépôts de tartre, plaque dentaire, infections de la cavité buccale et acidité... Une alimentation déséquilibrée avec une surreprésentation des glucides est aussi une raison courante à l'apparition de caries, car les bactéries responsables aiment le sucre. Enfin, un système immunitaire défaillant peut laisser l'infection se développer. 

La carie peut toucher tous les chats domestiques tant qu'elle trouve un terrain favorable à son développement. Néanmoins, les chats seniors sont plus susceptibles de souffrir de caries que les autres, plus enclins aux causes précitées. Certaines races sont également plus sensibles, comme les chats Persans.

Comment savoir si mon chat a des caries ?

Bien qu'elle soit significative, le chat n'exprime pas de douleur. Seul un changement de comportement chez votre félin peut vous signaler la présence d'une carie (ou d'un autre trouble bucco-dentaire), car celle-ci est presque invisible pour l'œil non averti. Il peut montrer des difficultés à se nourrir, avec toutes leurs conséquences néfastes (apathie, faiblesse générale, carences, baisse du système immunitaire, maladies diverses…). En outre, un chat qui souffre est distant et facilement irritable, voire agressif si vous essayez de le manipuler. Ces symptômes doivent vous alerter, surtout s'ils se déclarent soudainement, et requièrent une consultation vétérinaire rapide. 

Comment soigner les caries d'un chat ?

Votre vétérinaire a les compétences nécessaires pour établir un diagnostic et soigner votre animal. Après avoir inspecté la cavité buccale du chat et fait des radiographies, il procède aux soins dentaires sous anesthésie générale avec, bien souvent, une extraction de la dent endommagée. Néanmoins, la pose d'un pansement puis d'un composite ou d'un plombage permet parfois de sauver la dent, comme le fait notre dentiste. 

La prévention des caries chez le chat

La prévention passe essentiellement par une surveillance vigilante de la dentition de votre compagnon à quatre pattes et par une bonne hygiène bucco-dentaire. Pour cela, n'hésitez pas à brosser les dents du chat régulièrement (une à deux fois par semaine) et à privilégier la nourriture sèche. Légèrement abrasives, les croquettes agissent comme le dentifrice en réduisant les dépôts de tartre et de plaque dentaire, facteurs de caries.


Coline GRASSET pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info