Les chiens ne vous aiment pas ? Il y a une explication à cela !

par Coline GRASSET pour TF1 INFO
Publié le 4 mars 2024 à 19h00

Source : JT 13h Semaine

Il est courant de voir un chien aboyer ou grogner sur une personne sans raison apparente.
Ce comportement n'est jamais gratuit : l'animal a senti quelque chose de négatif.
Son odorat très développé lui permet de détecter des émotions et d'associer des odeurs à des souvenirs.

"Je ne sais pas pourquoi, mais mon chien ne peut pas le/la sentir." L'expression est bien choisie. Vous n'imaginez pas à quel point vous avez raison lorsque vous associez l'odorat de votre compagnon à quatre pattes et son comportement agressif envers une personne ! Des études scientifiques ont établi des liens directs et expliquent pourquoi certains individus rebutent le chien alors qu'il en adore d'autres.

Pourquoi mon chien est-il attiré par une personne en particulier ?

Le chien possède jusqu'à 300 millions de récepteurs olfactifs. À titre de comparaison, nous n'en avons que cinq à six millions. Il est donc mathématiquement normal que nos toutous sentent beaucoup plus de choses que nous. Si votre chien est attiré par une personne, qu'elle soit proche de vous ou une parfaite inconnue, cela tient à plusieurs raisons. Votre chien peut avoir senti sur elle une odeur agréable, de nourriture par exemple. Cet individu peut aussi lui inspirer confiance, car il l'a évalué comme étant une "bonne personne". En effet, une étude de l'Université de Kyoto de 2017 a démontré que les chiens se montrent plus amicaux envers un tiers qui a aidé leur maître qu'envers celui qui l'aura laissé en difficulté. Enfin, nos toutous sont des animaux reconnaissants. Même si cela nous paraît anecdotique, ils se souviennent positivement de la personne qui leur a donné une friandise ou leur a lancé quelques balles et lui témoignent leur sympathie.

Pourquoi mon chien n'aime-t-il pas une personne en particulier ?

L'inverse est aussi vrai. Si une personne s'est montrée désagréable envers son maître ou lui-même, le chien a enregistré ce comportement et se montrera réservé, voire hargneux, aux rencontres suivantes, jusqu'à ce qu'un bon souvenir vienne relativiser et éliminer le mauvais.

Le cerveau des chiens est occupé à 10 % par un bulbe olfactif qui stocke toutes les informations recueillies par les récepteurs dans la mémoire du chien. Pour des raisons qui lui sont propres, il peut donc être rebuté par une personne pour une simple question d'odeur.  Il est également prouvé que les chiens sentent littéralement nos émotions. La peur, le stress et l'excitation ont une signature olfactive spécifique, celle de l'adrénaline, à laquelle nos toutous sont très sensibles. Ils l'associent aisément à un sens moral douteux. 

En outre, le chien est très sensible à la gestuelle et au ton de la voix des humains. Ils lui permettent de nous comprendre au-delà des mots de vocabulaire qu'il reconnaît. Il pourra donc y détecter un comportement ou un sentiment négatif et y répondre par de l'agressivité. 


Coline GRASSET pour TF1 INFO

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info