Des députés Les Républicains vont déposer une proposition de loi pour réguler l'usage des écrans en présence des enfants de moins de 3 ans.
Ils entendent notamment interdire toute exposition aux tablettes, télévisions et téléphones pour ceux gardés par une assistante maternelle ou en crèche.

Faut-il restreindre l'usage des écrans pour les plus jeunes ? C'est en tout cas le sens d'une proposition de loi qui sera déposée lundi 8 avril par deux députés Les Républicains. Avant même les conclusions du groupe d'experts chargé de plancher sur le sujet, mis en place par Emmanuel Macron cet hiver, Annie Genevard et Antoine Vermorel-Marques ont décidé d'avancer des mesures concrètes visant à réguler l'usage des téléphones, tablettes et télévisions en présence des enfants de moins de 3 ans. 

Pour ce faire, ils prônent notamment une interdiction pour cette tranche d'âge en cas de garde par une assistante maternelle ou en crèche. Ils souhaitent par ailleurs que l'usage des écrans soit restreint pour le personnel encadrant quel que soit le mode de garde. "Ce qu'il se passe dans cette phase là peut avoir des répercussions sur la vie entière parce que c'est le moment où on construit la structure qu'elle soit biologique ou psychologique et il y a besoin que cette structure et ces fondations soient saines", explique dans le reportage en tête de cet article Anne Sénéquier, pédopsychiatre. 

"L'usage des écrans de plus en plus envahissant"

Concrètement les deux députés LR proposent que "l'interdiction de l'accès des écrans soit bien mentionnée dans [la liste] des critères d'agréments" qui sont délivrés aux professionnels et "dans le contrat qui lie les assistantes maternelles aux enfants", précise Annie Genevard auprès de franceinfo. Ces derniers insistent en outre sur le fait qu'avec cette proposition de loi, ils ne cherchent "pas à stigmatiser ces professionnels qui sont pour la plupart extrêmement consciencieux et soucieux du bien-être des enfants" mais uniquement à alerter sur cet "enjeu de santé publique" face à "l'usage des écrans de plus en plus envahissant".

Pour rappel, selon la première étude nationale d'envergure consacrée au suivi des enfants de la naissance à l'âge adulte parue au printemps 2023, le temps passé par les petits devant des écrans a augmenté ces dernières années en France, et excède les recommandations sanitaires. Pour rappel, les principaux résultats mettaient en évidence un temps d'écran quotidien moyen de 56 minutes à 2 ans, de 1h20 à 3 ans et demi et 1h34 à 5 ans et demi. Soit des durées supérieures aux recommandations de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui préconise de ne pas exposer les enfants de moins de 2 ans aux écrans, puis de limiter le temps à 1 heure par jour entre 2 et 5 ans.


A. LG

Tout
TF1 Info