Attentat de Nice

"Les gens venaient nous dire 'c'est à cause vous'" : un après l'attentat de Nice, la communauté musulmane toujours éprouvée

La rédaction de LCI
Publié le 14 juillet 2017 à 14h18
"Les gens venaient nous dire 'c'est à cause vous'" : un après l'attentat de Nice, la communauté musulmane toujours éprouvée
L'essentiel

UN AN APRÈS - Alors que Nice commémore ce vendredi le premier anniversaire de l'attentat du 14 juillet, les souvenirs douloureux reviennent, notamment au sein de la communauté musulmane. Comment va-t-elle un an après ? LCI a interrogé Mahmoud Benzamia, imam de l’Institut niçois En-nour.

Quatre-vingt-six bougies allumées le matin, puis 86 faisceaux illuminés le soir : Nice va commémorer dans l'émotion vendredi le premier anniversaire de l'attentat commis contre la foule qui fêtait le 14 juillet l'an dernier. Ce soir-là, 84 personnes ont trouvé la mort, dont de nombreuses étaient d'origine musulmane.

Durement touchés par l'attaque sur la Promenade des Anglais, les Niçois de confession musulmane ont vécu douloureusement l'après 14 juillet, notamment pendant les premiers mois. Entre attaques verbales et physiques et stigmatisation, Mahmoud Benzamia, imam de l’Institut niçois En-nour, revient sur les mois difficiles qui ont suivi l'attentat.

Attentat de Nice : un an après, ils n’oublient pasSource : JT 13h Semaine
JT Perso