L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

La rédaction des Vérificateurs
Publié le 6 janvier 2021 à 8h20, mis à jour le 8 novembre 2022 à 8h22
Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Pour lutter contre les fake news et la désinformation, les rédactions de TF1 et LCI s'engagent. Elles ont formé une équipe spécialisée dans le fact-checking : Les Vérificateurs. Voici les détails de son fonctionnement ainsi que ses engagements.

Notre histoire : 

En mars 2019, le groupe TF1 met sur pied une cellule dédiée à la vérification des faits et à la lutte contre la désinformation. C'est ainsi qu'est née "À la loupe", une équipe de fact-checking qui s'est développée jusqu'à devenir en septembre 2020 "Les Vérificateurs". 

Issus des rédactions de LCI et TF1, nos journalistes interviennent au quotidien sur les différentes antennes du groupe TF1 : au sein des journaux de TF1, dans le cadre de diverses émissions sur LCI ou sur notre site Internet LCI.fr. Des chroniques et articles qui permettent de poursuivre un travail de pédagogie autour de l'information et de l’éducation aux médias : contrôler, alerter, contextualiser, corriger, mais surtout permettre aux différents publics de développer leur esprit critique. 

Le fonctionnement des Vérificateurs : 

Notre équipe se penche sur les mots, les images et les chiffres qui font l'actualité, à la recherche des sources de désinformation. Elle se penche autant sur les déclarations des personnalités publiques que sur les publications qui fleurissent en ligne, sur les réseaux sociaux notamment. Devenus incontournables dans le paysage de l'information, ces derniers font partie des supports que nous scrutons avec attention, leur utilisation donnant en effet lieu à de multiples dérives. Colportage de rumeurs, détournements d'images, chiffres ou déclarations tronqués… Autant d'éléments potentiellement biaisés et trompeurs, susceptibles d'influencer le grand public et de le plonger dans la confusion.

Si les Vérificateurs n'ont pas vocation à devenir un organe de modération sur ces plateformes, ils souhaitent apporter aux citoyens des outils pour mieux s'informer et pour disposer d'éléments fiables et sourcés afin de forger leurs opinions et de combattre à leur tour la désinformation. 

Pour mener à bien ces objectifs, notre équipe suit dans son travail une série d'engagements : 

1. Proposer un traitement non-partisan des faits, sans limiter ses recherches à un camp politique ou à un autre, sans défendre d'idéologie ni d'intérêt privé ;  

2. N'afficher aucun lien d'intérêt susceptible de nuire à l'objectivité dans le traitement des sujets ; 

3. Faire preuve de transparence dans le choix et l'identité des sources citées, dans l'origine des données utilisées ainsi que dans la méthodologie adoptée pour effectuer les vérifications ;

4. Mentionner de manière explicite les différentes évolutions d'un article, dès lors que celles-ci sont susceptibles de modifier de manière sensible le sens et la compréhension d'un sujet ; 

5. Permettre aux lecteurs d'interpeller la réaction pour lui soumettre des propositions de vérifications, ou pour lui permettre d'apporter des corrections à un article déjà paru. Quand des modifications de fond sont apportées, celles-ci sont spécifiées de manière explicite. Il s'agit d'une règle qui s'applique tout autant aux articles rédigés par Les Vérificateurs qu'à ceux publiés dans les autres rubriques de LCI.fr.

6. Si des erreurs factuelles sont effectuées à l'antenne de LCI ou TF1 dans une chronique des Vérificateurs, notre politique de révision prévoit la publication d'un correctif. Celui-ci s'opère à travers un espace spécifique sur le site de LCI, dédié à la médiation avec le public.

Nos journalistes veillent dans leur travail à respecter les principes déontologiques et la méthodologie détaillée par l'International Fact-checking Network (IFCN). L'adhésion à ces principes induit non seulement, un traitement non partisan de l'actualité, mais aussi une transparence dans le choix des sujets traités et dans leur réalisation. Il s'agit notamment de spécifier la méthodologie employée pour toutes les vérifications, de sorte que chaque internaute ou téléspectateur puisse reproduire par lui-même le cheminement qui a mené aux conclusions présentées. Cela signifie également que les Vérificateurs s'engagent à systématiquement sourcer les informations qu'ils partagent, de la part de sources directes ou indirectes. Lorsqu'il s'agit de documents ou de site accessibles en ligne, un renvoi via un lien hypertexte est toujours effectué afin de mentionner explicitement la source primaire à laquelle il est fait référence. Tout manquement à ces engagements peut nous être signifié à l'adresse suivante : lesverificateurs@tf1.fr, ainsi que reporté à l'IFCN.

Notre politique de révision et de correction :

Les journalistes des Vérificateurs, comme tous les membres du groupe TF1, se conforment à une série de d'engagements, détaillés au sein d'une charte éthique commune. Celle-ci précise notamment que "chacun des collaborateurs du Groupe

qui contribue à la fabrication des programmes participe au respect des engagements pris envers la collectivité : de la conformité des programmes aux engagements éthiques et déontologiques, notamment de la qualité de l’Information diffusée sur les antennes du Groupe".

En vertu de ce texte, ainsi que dans le respect du code de bonnes pratiques formulé par l'International Fact-Checking Network (IFCN), notre équipe s'engage à apporter au public des correctifs lorsque des erreurs ou imprecisions sont observées dans sa production.

Suite à la publication d'un article, il est possible que de nouvelles informations parviennent à notre rédaction et nécessitent une mise à jour. Il peut tout autant s'agir de la réponse tardive d'une institution ou d'un intervenant, que de la survenue d'informations nouvelles dans l'actualité. Lorsque le sens ou les conclusions d'un article sont amenées à évoluer ou qu'une erreur factuelle est corrigée, les lecteurs sont informés par le biais d'un message précédant le premier paragraphe. Celui-ci se voit systématiquement précédé de la mention "Mise à jour", ainsi que de la date à laquelle l'article a subi des modifications. Les messages en question précisent non seulement le fait que le contenu a évolué, mais aussi des détails relatifs à la nature des corrections apportées.

Dans le cas d'une chronique des Vérificateurs diffusée à l'antenne et qui nécessiterait une révision de fond, deux cas de figure se présentent. Si la vidéo est insérée en complément d'article sur le site, ce dernier est utilisé pour apporter les correctifs nécessaires. Dans le cas d'une vidéo de vérification décorellée de toute publication d'article en ligne – et faute de pouvoir apporter des précisions nécessaires – la rédaction s'engage à dépublier le contenu soumis à caution qui aurait été mis en ligne de manière isolée.

Choix des sujets et des modes de traitement :

Les Vérificateurs consultent au quotidien une pluralité de supports afin d'identifier de potentielles sources de désinformation. Les interventions de responsables politiques sont ainsi surveillées, tout comme les publications qui fleurissent en ligne sur les réseaux sociaux. L'attention de notre équipe se porte plus particulièrement sur des canaux de diffusion grand public, que ce soit des médias généralistes ou des plateformes en ligne où sont réunis de nombreux citoyens.

Le choix des sujets est discuté au quotidien avec la rédaction en chef des différentes antennes. Une série d'éléments sont observés et débattus avant toute validation : 

1. L'ancrage du sujet dans l'actualité du moment ;

2. La viralité d'une information et sa propagation au sein de la population ; 

3. La capacité de nos équipes à apporter une réponse claire aux questions posées ;

4. La nécessité de ne pas focaliser les vérifications effectuées autour de personnalités de mêmes bords politiques ou de sensibilités identiques ;

5. La capacité d'un sujet à être décliné d'un support de diffusion à un autre au sein du groupe TF1 (du numérique vers la télévision par exemple) ;

6. L'intérêt du sujet pour le grand public.

Les assertions des responsables politiques font l'objet d'une vigilance particulière de nos journalistes, notamment ceux qui interviennent sur les antennes de TF1 et LCI. L'attention de nos équipes se concentrent également sur les images qui font l'actualité, qui suscitent le débat au sein de l'opinion publique et en ligne. Graphiques trompeurs, comparaisons hasardeuses, études aux biais méthodologiques sont également susceptibles de motiver la réalisation d'articles et chroniques. Sans oublier les questions et suggestions d'internautes ou téléespectateurs, qui nous contactent afin de solliciter des vérifications. 

Une fois un sujet validé, divers modes de traitement peuvent être privilégiés. Ils sont choisis pour rendre la présentation des faits intelligible de tous, et pour apporter une dimension pédagogique à la démonstration. Cela peut se traduire par l'usage d'infographies lors de chroniques télévisées, tout comme par l'usage de graphiques ou d'extraits vidéo dans les articles publiés en ligne. Si la forme est amenée à varier, la démarche de vérification demeure identique, avec un soin tout particulier porté sur la présentation des sources et données utilisées.  

Une structure commune à LCI et TF1 : 

Les membres des Vérificateurs évoluent au sein de trois rédactions distinctes, réunies au sein du groupe TF1. Les journalistes qui composent ce service sont issus des équipes de TF1, ainsi que de celles de LCI et de LCI.fr. Si les formats réalisés varient d'un support à l'autre, ils partagent des objectifs et une méthodologie commune.

L'ensemble de la production éditoriale est supervisé par les rédacteurs et rédactrices en chef des différentes antennes. Des équipes qui travaillent de concert sous la responsabilité du directeur de l'information du groupe TF1, Thierry Thuillier, qui en est également le directeur de publication.

Le noyau de l’équipe :

Samira El Gadir. Diplômée du CFJ de Paris. Elle travaille à la Voix Du Nord et France Soir avant de rejoindre TF1 en 2008. Elle est d'abord chargée de la rubrique consommation au sein du service économie du JT. Pendant deux ans, elle anime une chronique hebdomadaire pour le journal de 13h, nommée "La Question Conso". En 2015, elle quitte la consommation pour coordonner une rubrique sur les nouvelles branches de l'économie : économie sociale et solidaire, l'écosystème des startups et les nouvelles technologies. Après dix ans au service économie et un an de production éditoriale pour développer de nouveaux formats pour le JT, elle se lance dans une formation au fact-checking. Aujourd'hui, elle coordonne la cellule des Vérificateurs de TF1 et LCI et anime des chroniques sous cette marque.

Felicia Sideris. Diplômée de l’EJCAM de Marseille, elle est la lauréate du Prix Patrick Bourrat 2018 dans la catégorie "digital", ce qui lui a permis de rejoindre les rangs de la rédaction numérique de LCI dès sa sortie d’école. Après avoir couvert l’actualité et les questions de société au sein du service "news", elle s’est spécialisée dans le fact-checking en rejoignant la cellule Les Vérificateurs à la rentrée 2020.

Thomas Deszpot. Après un début de carrière débuté à France Télévisions et Sud Ouest, il a cofondé en 2015 le média en ligne L'imprévu, dont il a assuré durant deux ans la rédaction en chef. Après s'être initié au fact-checking pour le compte de France 2, il a rejoint le groupe TF1 et la cellule des Vérificateurs en septembre 2019. 

Ce trio est complété par l'apport régulier de journalistes issus des antennes de TF1 et LCI. Ils contribuent à la production éditoriale du groupe en matière de fact-checking et participent à son expansion sur les différents supports. Les services et journalistes spécialisés de TF1 s’appuient sur ce noyau dur et complètent cette proposition éditoriale via des chroniques grand public pour les téléspectateurs des journaux télévisés.

Pour contacter les Vérificateurs :

Pour réagir à un article ou signaler une coquille dans un article, il est possible de joindre notre équipe par l'intermédiaire d'une adresse email dédiée : lesverificateurs@tf1.fr 

Par le biais de cette adresse, il est également possible de soumettre des propositions de vérifications à nos journalistes. Qu'il s'agisse d'une déclaration politique entendue lors d'une émission, d'un chiffre partagé sur les réseaux sociaux, ou bien encore d'images dont la véracité semble douteuse. Les lecteurs et téléspectateurs peuvent par ailleurs nous transmettre certaines de leurs interrogations. Si ces questions s'inscrivent dans l'actualité et qu'elles peuvent faire l'objet d'une démonstration étayée par des faits et des sources fiables, nos journalistes peuvent choisir de s'en emparer et les décliner sur différents supports. En ce qui concerne les publications issues des réseaux sociaux, les Vérificateurs veillent à surveiller au préalable l'ampleur de leur diffusion en ligne. Il s'agit en effet de veiller à ne pas donner de visibilité supplémentaire à des messages potentiellement faux, mais dont la portée serait confidentielle.

Notez enfin que lorsqu'un sujet suggéré par un lecteur est traité par notre équipe, une mention spécifique est systématiquement apportée dans l'article. L'auteur·e contacte par ailleurs l'internaute qui lui suggéré le sujet en lui partageant le lien de la publication correspondante. 


La rédaction des Vérificateurs

Tout
TF1 Info