C'est au printemps et en été que nos plantations attirent le plus d’insectes.
Beaucoup d'entre eux sont considérés comme des nuisibles, car ils peuvent détruire rapidement vos cultures.
On vous explique comment les éloigner pour protéger votre jardin et votre potager.

L'été est là et avec lui, les nuisibles qui s'attaquent aux cultures que vous avez couvertes d'amour. Le jardin et le potager sont envahis par de nombreux insectes qui peuvent détruire vos plantations et réduire vos efforts à néant. Certains d'entre eux sont faciles à reconnaître et heureusement, il existe des solutions naturelles pour s'en débarrasser rapidement sans utiliser d'insecticides néfastes pour l'environnement.

Les limaces, le cauchemar des jardiniers

Elles s'attaquent à tout, mais ce qu'elles préfèrent, ce sont les courgettes, le melon, la laitue et les concombres. Les limaces sont parmi les insectes les plus ravageurs du potager et on les repère très facilement puisqu'elles dévorent les feuilles des légumes et on observe une trace de mucus, signe de leur passage. Si elles peuvent être utiles pour attirer la faune et favoriser la biodiversité, elles peuvent aussi ravager vos cultures et empêcher la croissance des jeunes pousses. Pour limiter leur présence, n'hésitez pas à protéger vos plantations avec du paillis sec et à aérer les sols en bêchant surtout à l'automne. Vous pouvez aussi les piéger en installant des planches ou des tuiles plates près des plantations. Les limaces viennent s'y réfugier avant le lever du jour. Il ne vous reste plus qu'à les retourner et à les éliminer. Une autre technique consiste à répandre de la cendre, mais la technique n'est plus vraiment efficace dès lors qu'il pleut.

Les altises, l'ennemi du chou

On les surnomme aussi “puce de jardin” ou “puce de terre”. Les altises sont des parasites ravageurs qui s'attaquent aux légumes de la famille des Brassicacées, notamment les choux. Si le feuillage de vos cultures présente de petits trous circulaires et des lésions au niveau des tiges, vous êtes probablement infestés. Les altises ralentissent la croissance des cultures et peuvent ruiner vos récoltes. Puisqu'il vaut mieux prévenir que guérir, n'hésitez pas à pailler le pied de vos plantes. Le paillis permet de garder un certain niveau d'humidité, or les altises en ont horreur. Vous pouvez également planter des végétaux qui vont jouer le rôle de répulsifs naturels comme le trèfle blanc ou la tanaisie. Si vos plantations sont déjà attaquées, il est conseillé de les arroser régulièrement pour vous en débarrasser. Vous pouvez aussi pulvériser vos cultures avec du purin d'ortie ou utiliser un insecticide naturel à base de pyrèthre, surtout si les altises sont présentes en nombre.

Le doryphore, la terreur des Solanacées

On reconnaît ce nuisible à son dos aux rayures jaune et noir. Long d'une dizaine de millimètres, il se multiplie très vite et peut causer d'énormes dégâts dans le potager. Le doryphore s’attaque aux feuilles des légumes de la famille des Solanacées comme les tomates, les aubergines et la pomme de terre. Il mange les feuilles et peut anéantir un pied. Pour les détruire, vous pouvez concocter un insecticide naturel à base de purin d'ortie ou de tanaisie. Il suffit de laisser macérer les feuilles dans de l'eau pendant trois jours puis pulvériser le mélange sur les feuilles. Si vous avez le temps et la patience, vous pouvez aussi ramasser les doryphores à la main et les noyer dans un seau d'eau.

L’aleurode, un vampire suceur de sève

Caché sous les feuilles ou dans le sol, cet insecte a une préférence pour les plantes d'intérieur et les cultures sous serre. L'aleurode fait partie de la famille des pucerons et il est friand des plants de tomates, des fraisiers et des choux. Appelé aussi mouche blanche, ce parasite se nourrit de la sève des végétaux. Si vous remarquez des feuilles sèches et jaunies, c'est un signe de leur présence. Pour les plantes d'intérieur, il suffit de bouger une feuille pour voir une nuée de mouches s'envoler puis se reposer quelques secondes plus tard. Pour éliminer l'aleurode, il est conseillé d'utiliser un mélange de savon noir et d'eau que l'on pulvérise sur la plante. Ces insectes craignent le froid et l'humidité, il ne faut donc pas hésiter à offrir des bains à vos plantes et à les arroser. Si vos végétaux sont dans une serre, on n'oublie pas de l'aérer souvent. Enfin, pour renforcer vos cultures, il est utile de les nourrir en leur offrant du purin d'ortie que l'on va pulvériser.


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info