Limoges : mais qui a coupé trois pattes au chat Paillette ?

Le service METRONEWS
Publié le 2 octobre 2014 à 14h09
Limoges : mais qui a coupé trois pattes au chat Paillette ?

JUSTICE - Un chat de 11 ans, Paillette, a dû être euthanasié après avoir été gravement mutilé. Une plainte a été déposée à l’hôtel de police de Limoges.

Qui a fait subir de telles atrocités à Paillette ? Le 14 septembre dernier, ce chat de 11 ans avait été retrouvé dans un triste état : 3 pattes mutilées, de nombreuses plaies ouvertes et des lésions au niveau du ventre. Sa propriétaire l'avait aussitôt conduit chez le vétérinaire, mais celui-ci avait dû euthanasier l'animal face à la gravité de ses blessures. Une plainte a depuis été déposée à l’hôtel de police de Limoges pour "sévices graves ou acte de cruauté envers un animal domestique apprivoisé ou captif", rapporte France 3 Limousin .

L'auteur risque gros

Selon Le Populaire du Centre , "plusieurs associations de défense animale disent soutenir la propriétaire dans son action et indiquent qu’elles se porteront partie civile quand l’auteur sera retrouvé". Celui-ci risque gros s'il est appréhendé : les faits qui lui sont reprochés sont passibles d'une peine de 2 ans de prison et 30.000 euros d'amende. On se souvient qu'en février dernier à Marseille, un homme avait été condamné à un an de prison ferme après la diffusion de vidéos sur internet le montrant jetant en l'air un chat, Oscar, à plusieurs reprises.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info