EuroMillions : il donne la quasi-totalité de ses 200 millions d'euros pour l'environnement

LC.
Publié le 6 avril 2022 à 10h11
JT Perso

Source : TF1 Info

En 2020, "Guy" avait remporté la super cagnotte de l'EuroMillions qui avait atteint, cette année-là, la somme de 200 millions d'euros.
Depuis, ce retraité du sud de la France a créé une fondation dédiée à la protection de l’environnement.
Il y a transféré une grande partie de sa cagnotte.

En décembre 2020, il a reçu 200 millions d'euros, mais ce n'est pas lui qui va en profiter : c'est la planète. Cet heureux gagnant du tirage EuroMillions, appelé "Guy" dans les communiqués de la Française des jeux (FDJ), a fait don d'une majeure partie de sa nouvelle fortune à une fondation dédiée à la protection de la nature. La vie de cet ancien cadre à la retraite aurait pourtant pu changer du tout au tout. Il n'en est rien. "Quand l’argent tombe du ciel, il faut en faire quelque chose et aider ceux qui n’ont pas autant de chance. Sinon, ça n’a pas de sens", déclarait-il le jour de la réception de son chèque.

"Mon rêve n’a jamais été d'acquérir bateaux, châteaux ou autres voitures de sport"

"Au cours de ma vie, j’ai été le témoin en Côte d’Ivoire du passage incessant de camions chargés d'arbres coupés dans les forêts du Burkina Faso, anciennement la Haute Volta. Ce ballet de camions m'a beaucoup marqué, indigné", raconte "Guy" sur le site internet de sa fondation, Amaya, du nom d'une commune ivoirienne de 150.000 habitants. Auprès du Parisien, il indique avoir vécu dans la région africaine durant son enfance et en garde "des souvenirs émus et beaucoup de nostalgie". 

"Mon rêve n’a jamais été d'acquérir bateaux, châteaux ou autres voitures de sport", mais de "donner un sens à cet argent, avec un maximum d’impact positif", écrit-il toujours sur le site de sa fondation. La protection de la nature est alors une évidence : "c’est pour moi l’urgence de notre temps et très certainement des nombreuses années à venir."

Créée il y a tout juste un an, Amaya se donne trois missions principales en France et dans les Outre-mer : préserver la forêt, sauvegarder les espèces menacées et leur habitat, et apporter soutien et accompagnement aux aidants familiaux.

Lire aussi

Si pour l'instant, il a transmis la majeure partie de ses gains, il donnera "progressivement la quasi-totalité" à sa fondation, indique-t-il au journal francilien. D'abord incrédule à l'annonce de son gain, sa famille, quant à elle, soutien "totalement" sa démarche, assure "Guy" aujourd'hui "heureux d'avoir concrétisé son projet". 


LC.

Tout
TF1 Info