Le printemps est à son apogée et le jardinier a une longue liste de tâche à effectuer.
Semis, boutures, taille, entretien… L’agenda au jardin d’ornement est bien rempli.
Il faut aussi prendre garde aux gelées tardives et aux saints de glace.

Le célèbre dicton dit "en mai, fais ce qu’il te plaît". Il s’applique dans le jardin. Logiquement, durant cette période, le printemps, est déjà bien avancé, la terre est réchauffée par les rayons du soleil. Il est temps de s’occuper de ses fleurs, de ses fruits et légumes. Mais attention, la météo peut parfois être capricieuse, il faut donc être très vigilant aux saints de glace et aux gelées tardives. 

Qu’est-ce qu’on plante au mois de mai ?

Mai est l’apogée du printemps, c’est donc le moment d’installer en pleine terre les fleurs d’été telles que les géraniums, les bégonias, pétunias et autres impatients. N’hésitez pas à planter les bulbes de jacinthes ou encore de dahlias. Il est aussi temps de repiquer en pleine terre les cosmos, zinnias et capucines. On peut également semer les amarantes, les capucines et les œillets d’Inde ou encore le tournesol. On n’oublie pas de jeter un œil aux prévisions météo. Si jamais un risque de gel est annoncé, on recouvre les semis d’une voile ou d’une toile pour les protéger pendant la nuit. Au contraire, si les températures sont très chaudes, on pense à souvent arroser les jeunes plants et on vérifie que le sol n'est pas asséché. 

Comment entretenir son jardin au mois de mai ?

La liste des travaux du jardinier est très longue durant ce mois de mai. Elle commence par supprimer les gourmands des rosiers qui fatiguent inutilement la plante. Même chose pour les drageons de lilas. Cette opération permet aussi d’anticiper les attaques de parasites. On pense aussi tailler les lilas (après la floraison) et les autres arbustes à floraison printanière tels que les forsythias et les seringats. On en profite pour supprimer les fleurs fanées, on coupe les tiges des vivaces qui sont défleuries et on prépare ses boutures. Si vous possédez un bassin, c’est le moment de planter les nénuphars et les autres plantes aquatiques. 

Les autres travaux du jardinier au mois de mai

Il n’y a pas que les bourgeons qui sont de sortie à la belle saison. En effet, le printemps, sonne le retour des nuisibles et des parasites. On surveille donc l’apparition des pucerons, rouilles et autres limaces qui sont très friands des jeunes plantations. On pense donc à les protéger. On commence également à sortir les plantes que l’on a gardées au chaud pendant l’hiver. On peut aussi effectuer les opérations de désherbage et racler la terre sans la retourner à l’aide d’un sarcloir. Enfin, dès la mi-mai, on peut désormais tondre le gazon de manière hebdomadaire, sauf si vous préférez garder une herbe haute et permettre à votre jardin d’attirer la faune. 


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info