La bataille des retraites

Manifestation du 19 janvier : premier test réussi pour les opposants à la réforme des retraites

Publié le 19 janvier 2023 à 19h48, mis à jour le 20 janvier 2023 à 11h14
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'appel des syndicats à manifester contre le projet de réforme des retraites du gouvernement a été très suivi : 1,12 million de manifestants selon le gouvernement, dont 80.000 à Paris.
La CGT avance quant à elle le chiffre de "plus de deux millions" de personnes.
Plus de 200 manifestations ont été recensées sur tout le territoire.

La protestation contre la réforme des retraites a résonné ce jeudi dans la rue : 1,12 million de personnes ont manifesté pour protester contre ce projet de loi, dont 80.000 à Paris, selon le ministère de l'Intérieur. Des chiffres toutefois en deçà de ceux avancés par les syndicats. "Plus de deux millions" de manifestants ont été recensés, a déclaré quelques minutes plus tôt à l'AFP le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez. De son côté, le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger a indiqué sur LCI que son syndicat avait relevé "1,7, 1,8 million" de personnes.

Des niveaux de mobilisation qui restent, quoi qu'il en soit, plus larges que ceux du 5 décembre 2019 : au démarrage de la contestation contre le précédent projet de réforme des retraites, la police avait compté 806.000 manifestants en France, la CGT 1,5 million. Plus de 10.000 policiers et gendarmes ont été mobilisés, dont 3500 à Paris, pour encadrer les cortèges et endiguer les débordements éventuels lors de cette journée de mobilisation à l'appel de l'ensemble des syndicats.

Plus de 200 manifestations ont eu lieu à Paris et en régions, très majoritairement dans le calme, pour faire reculer le gouvernement sur son projet de porter l'âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans. Localement, les chiffres remontés par les autorités attestent d'une mobilisation très importante : 36.000 personnes ont ainsi défilé à Toulouse, 26.000 à Marseille, 25.000 à Nantes, 23.000 à Lyon, 19.000 à Clermont-Ferrand, 15.000 à Montpellier... Quelques heurts, tensions ou dégradations ont été signalés à Paris, Lyon et Rennes. 

Lire aussi

Le mouvement a aussi été porté dans les écoles et dans les transports à l'appel d'un front uni de syndicats. À la SNCF, qui affiche un taux de grévistes de 46,3%, la circulation était "très fortement perturbée"

Le métro parisien était également "très perturbé". Dans la fonction publique, 28% de grévistes ont été comptabilisés par le ministère. Du côté de l'éducation, le syndicat FSU a dénombré 70% d'enseignants grévistes dans les écoles et 65% dans les collèges et lycées. Le ministère chiffre pour sa part la mobilisation à 42% dans le primaire et 34% dans le secondaire. 


La rédaction de TF1

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info