Transports à Paris : "arrêt progressif" des ventes de tickets de métro

M.G
Publié le 14 octobre 2021 à 7h45
JT Perso

Source : TF1 Info

ÉVOLUTION - Les carnets de tickets de métro "papier" ne sont plus vendus, à partir de ce jeudi, dans une centaine de gares et stations du réseau des transports publics d'Île-de-France. Ils disparaîtront totalement à partir du mois de mars 2022,au profit de cartes ou de solutions dématérialisées.

La fin d'une ère. Dès ce jeudi, le carnet tickets imprimés va disparaître de la vente dans une centaine de stations de transports franciliens. Un "plan d'arrêt progressif" de leur vente, approuvé en avril par le conseil d'administration d'Île-de-France Mobilités (IDFM), promeut le remplacement du carnet traditionnel par des titres de transports plus écologiques. 

Désormais, la carte Navigo Easy- vendue 2€ et rechargeable - et le pass Liberté + (avec des trajets comptabilisés chaque mois et prélevé le mois suivant) vont désormais être privilégiés. Ces deux formules doivent être étendues à toute l'Île-de-France d'ici fin 2022, avec un plafonnement des prix à 5 euros par trajet (ou 40 euros les dix). Des tickets unitaires par SMS - plus chers - et autres titres de transports sur smartphones Android sont aussi disponibles. À noter que ticket à l'unité, lui, restera en vente pour les voyages exceptionnels. 

Chaque année, près de 5 millions de tickets sont démagnétisés du fait de leur proximité avec des clés ou des pièces de monnaie. Pire, en moyenne, un ticket acheté dans un carnet sur dix n’est jamais utilisé, car perdu, abîmé ou oublié, indique la RATP. "Pour les usagers, c'est un dispositif qui colle mieux à leurs usages quotidiens", indique à LCI Grégoire de Lasteyrie, vice-président d'Île-de-France mobilités.

Lire aussi

Les carnets de tickets cesseront définitivement d'être vendus à partir de mars 2022. Les usagers pourront toutefois encore écouler les titres précédemment acquis, même au-delà de cette date fatidique. 


M.G

Tout
TF1 Info