Covid-19 : la propagation fulgurante du variant Omicron

Covid-19 : rassemblements, alcool, port du masque... tour d'horizon des restrictions locales pendant les fêtes

A. LG
Publié le 24 décembre 2021 à 14h04, mis à jour le 25 décembre 2021 à 10h52
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

APERÇU - En attendant un conseil de défense sanitaire qui avoir lieu après Noël et de possibles nouvelles restrictions à l'échelle nationale face à une situation sanitaire dégradée, certains départements ont pris les devants en annonçant des mesures locales pour les fêtes.

Vers de nouvelles restrictions pour le réveillon du Nouvel An ? "Si on constate qu’il y a une reprise très forte de l’épidémie liée au variant Omicron et un risque", l’exécutif pourrait être amené à prendre de nouvelles mesures d'ici là, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, alors qu'un conseil de défense sanitaire doit avoir lieu après Noël.

Localement, des mesures ont d'ores et déjà été annoncées ces derniers jours afin principalement de limiter les rassemblements à un moment où le nombre de cas s'envole en renonçant aux habituels concerts et feux d’artifices, et en interdisant la consommation d’alcool sur la voie publique. Voici un tour d'horizon, non exhaustif, de ce qui attend les Français pour les deux réveillons.

Pyrénées-Atlantiques

C'est le cas des Pyrénées-Atlantiques, la préfecture ayant pris un arrêté ce jeudi 23 décembre pour interdire "tout rassemblement de deux personnes ou plus donnant lieu à la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique". De même, la "consommation de denrées alimentaires sur la voie publique dans le cadre de rassemblements festifs" est prohibée. 

A noter que ces mesures s’appliquent sur l’ensemble du département les 24, 25, 31 décembre et 1er janvier, la préfecture les justifiant par la situation sanitaire, et notamment dans les hôpitaux du fait de la prise en charge de "158 personnes pour Covid-19 dont 24 en réanimation" au 20 décembre.

Finistère

De son côté, la préfecture du Finistère a pris un arrêté qui porte restriction des horaires de fermeture des débits de boissons et des restaurants pendant les deux réveillons de Noël et de la Saint-Sylvestre. Dans le détail, les établissements concernés devront fermer respectivement à 1 h du matin et 3 h du matin les nuits du 24 au 25 décembre puis du 31 décembre au 1er janvier. 

Dans les autres départements bretons, les préfectures devraient prendre des décisions similaires. 

Savoie

Face à la dégradation de la situation sanitaire et l'afflux de touristes dans les stations, le préfet de la Savoie a pris ce vendredi 24 décembre un arrêté établissant de nouvelles restrictions, et notamment le port du masque en extérieur pour tout rassemblement réunissant plus de 10 personnes, dans les marchés ou encore les files d’attente. Des mesures qui resteront en vigueur jusqu'au 4 janvier et s'ajoutent à celles déjà en vigueur.

Dans les 38 stations de ski savoyardes, il devient en outre interdit de boire ou manger debout. Sont concernés : les téléphériques et remontées mécaniques, les hôtels, les bars ou les restaurants... La consommation d’alcool - vin chaud compris ! - sur la voie publique est également proscrite de 20h à 6h.

Lire aussi

Haute-Savoie

Appelant "à la plus grande vigilance et à la responsabilité pendant ces fêtes", les autorités de Haute-Savoie ont annoncé ce mercredi 22 décembre, que des restrictions pour les soirées de Noël et du Nouvel An. Celles-ci concernent la consommation d'alcool et les festivités de plein air sur la voie publique qui seront interdites les nuits du 24 et du 31 décembre. Le communiqué de la préfecture précise qu'il sera interdit de consommer des boissons alcoolisées de 18h à 6h, "y compris sur les marchés de Noël", dans l'ensemble du département. 

Les événements festifs type "feux d’artifice et spectacles de pyrotechnie" seront également interdits les 24, 25 et 31 décembre ainsi que le 1er janvier.

Oise

La préfète de l’Oise en a également appelé à l’esprit de responsabilité à la veille des fêtes de fin d'année, rappelant que les discothèques sont fermées et que les activités dansantes des bars et des restaurants sont interdites jusqu’au 6 janvier.

Là encore, toute consommation d’alcool sur la voie publique du 31 décembre à 20h au 1er janvier 2022 à minuit est interdite, ainsi que la vente, le transport et l’utilisation sur la voie publique des artifices de divertissement entre le 24 décembre et le 2 janvier. Il est également prohibé, du 31 décembre à 8h jusqu’au 1er janvier à minuit, de distribuer, transporter, vendre et acheter du carburant dans des bidons ou récipients transportables.


A. LG

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info