Normandie : il découvre 100 kilos d’or cachés dans les recoins de la maison d'un proche décédé

Capucine Moulas
Publié le 22 novembre 2016 à 11h38
Normandie : il découvre 100 kilos d’or cachés dans les recoins de la maison d'un proche décédé

Source : SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

TRÉSOR – À Évreux, en Normandie, un homme a découvert 100 kilos d’or dissimulés un peu partout dans la maison d’un parent décédé qu’il vidait. La valeur de ce magot s’élève à 3,5 millions d’euros.

En Normandie, le proche défunt d’un habitant d’Évreux lui avait caché une dernière surprise. En vidant la maison du regretté parent, l’héritier a découvert qu’un trésor était dissimulé aux quatre coins de la modeste demeure. De pièces en lingots d’or, l’homme a enchaîné les découvertes, jusqu’à rassembler quelque 100 kilos du précieux métal.

Cette quête, révélée par le journal local La Dépêche dans son édition parue le 18 novembre, a commencé par une classique évaluation de patrimoine en présence d’un commissaire-priseur. Meubles, vaisselles, papiers... l’inventaire n’avait rien d’extraordinaire à première vue. Jusqu’à ce que le découvreur tombe sur une boite en fer-blanc vissée sous un meuble. À l’intérieur : des pièces d’or.

3,5 millions d’euros cachés dans la maison

Le reste du magot, sept lingots d'un kilo chacun, deux barres d’or pur de 12 kilos pièce, en plus d’un total de 5000 pièces d’or, était dissimulé sous une pile de linge ou encore caché derrière des boiseries. Grâce à des certificats d’authenticité trouvés sur place, le découvreur et le commissaire-priseur ont pu évaluer le butin, visiblement acheté légalement dans les années 1950 et 1960. La valeur totale du trésor : 3,5 millions d’euros nets d’impôts.

L’héritier n’a cependant pas gardé cette somme. Le commissaire-priseur a organisé la dispersion de l’or, vendu en plusieurs lots au Luxembourg, en région parisienne et dans le Sud de la France, rapporte Normandie-Actu. S’il n’est pas devenu millionnaire, ce n’est pas par élan d’altruisme. Légalement, lorsque l’on trouve un trésor chez quelqu’un d’autre (en l’occurrence, l’homme n’était certainement pas l’héritier de la maison), le découvreur ne peut garder que la moitié de sa prise. En revanche, si vous tombez par hasard sur un trésor chez vous, vous serez autorisé à le garder dans sa totalité. 

L’épave du San José retrouvée : un trésor au fond des eaux ?Source : JT 20h WE
Cette vidéo n'est plus disponible

Capucine Moulas

Tout
TF1 Info