Nouvelle pub Perrier : la marque se défend de tout sexisme

Le service METRONEWS
Publié le 18 juin 2014 à 22h20
Nouvelle pub Perrier : la marque se défend de tout sexisme

BADBUZZ – Les internautes se déchaînent contre le dernier spot publicitaire de Perrier, diffusé sur YouTube mardi. La vidéo, qui promeut la dernière canette d'eau gazeuse, est accusée de sexisme.

Elles sont cinq copines, à bavarder autour d'une table. Il y a la prude, cheveux tirés, qui n'ose pas dire qu'elle en a une à la maison. La cool, qui confie à ses copines qu'elle "utilise la même taille depuis des années". Sa voisine, habillée de cuir, se remet son rouge à lèvres en assurant crânement que "grande ou petite", peu importe, "du moment qu'elle en a une"... Et puis vient la mamie, qui renchérit : avec ses cousines, elles "partageaient toutes la même"... et celle-ci "n'était pas en plastique !" Et l'on repart de plus belle : "en verre, c'est trop froid"... Mais non, "du moment que ça rentre", balance l'autre en montrant son sac à main ... C'est long, mais ce n'est pas fini.

Assistant médusé à la scène depuis le début, un jeune homme, dans son costume étriqué, interrompt cette conversation d'apparence crue en débouchant une canette de Perrier. Il est donc LÀ, l’objet de plaisir dont parlent ces femmes avec gêne ou excitation ! Admiratives devant la fine canette en aluminium vert, les filles se pâment et gémissent : "c'est la forme dont j'ai toujours rêvé" ! Ou encore : "j'en ai jamais vu d'aussi longues !" Après plus d'une minute de vidéo, le slogan : "Perrier Slim Can, la nouvelle forme de plaisir".

"Lourdingue, sexiste et interminable"

Ceci est la dernière publicité de Perrier, qui présente son nouvel emballage : une canette de forme allongée. La vidéo (à voir ci-dessous)  a été mise en ligne mardi sur YouTube, avec ce lancement : "Quand on parle de plaisir, la taille compte toujours. Un groupe de femme nous livre ses secrets pour atteindre le plaisir ultime".

Sauf qu'en dessous, dans les commentaires, les internautes se déchaînent : "Très mauvais", "Ridicule", ou encore "Merci de faire passer les femmes pour des pimbêches"... Jeudi en milieu de journée, la vidéo n'affiche que 12 mentions "j'aime", contre "140" "je n'aime pas". Sur Twitter, même déchaînement. "Campagne facile et graveleuse", "lourdingue, sexiste, et interminable"... En quelques heures seulement, c'est un badbuzz qui semble naître sur la Toile.

Pourtant, comme le rappelle justement @jordane_richter sur Twitter, ce n'est pas la première fois que le groupe surfe sur la connotation sexuelle pour promouvoir son eau gazeuse. En 1976, déjà, son célèbre spot publicitaire avait provoqué un tollé. Souvenez-vous : on y voyait une main caresser une bouteille qui devenait de plus en plus grosse avant de laisser échapper... un énorme jet de Perrier. Pas du goût de tout le monde, donc. Plus de trente ans plus tard, la marque récidive. Mais cette fois, ce n'est pas tant l’ambiguïté sexuelle qui hérisse les internautes que sa dimension sexiste. Contactée par metronews, la marque se défend néanmoins de tout sexisme.

"Avec cette campagne publicitaire, l'objectif était de faire rire, de façon légère, dans la continuité de ce qu'a toujours fait Perrier, c'est-à-dire un ton humoristique, décalé, nous explique Muriel Koch, responsable du service marketing de Perrier. L'équipe est touchée par les attaques de sexisme. Nous tenons donc à insister sur ce point : la marque Perrier n'a jamais été et ne sera jamais sexiste. Peut-être que l'humour utilisé ne passe pas, mais l'intention était seulement de faire rire, mais jamais d'ouvrir un débat". Pub sexiste et "lourdingue", ou tout simplement drôle ? A vous de juger...


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info