"Octobre rose", mois de la lutte contre le cancer du sein : des "notices roses" pour accompagner les patientes

La rédaction de LCI
Publié le 2 octobre 2021 à 17h35
"Octobre rose", mois de la lutte contre le cancer du sein : des "notices roses" pour accompagner les patientes

Source : Thomas SAMSON / AFP

AIDE PSYCHOLOGIQUE - À l’occasion du mois de la lutte contre le cancer du sein, des notices rassemblant des conseils pour guider les patientes dans chaque étape de leur traitement du cancer du sein sont distribuées dans plusieurs pharmacies à compter du 1er octobre.

Réinventer les notices de médicaments, pour proposer des guides se concentrant non pas sur le soin lui-même, mais sur la manière de vivre l'épisode éprouvant de la maladie : c’est l’objectif visé par des associations, des oncologues et le laboratoire Lilly France, qui lancent en ce mois d’Octobre Rose les "Notices Roses". Ces guides sont destinés à soutenir au quotidien les patientes, en rappelant "l’importance des soins de support et de l’accompagnement physique, social et moral dans le quotidien des femmes atteintes du cancer du sein", détaille le communiqué de presse. 

Ces dépliants ont été imaginés par un comité rassemblant patientes, oncologues, professionnels de santé et du bien-être, mais aussi coach sportif et cheffe cuisinière, dans le but de proposer aux malades, mais aussi à leur entourage des conseils couvrant plusieurs champs de la vie quotidienne. "Comment en parler avec ses proches", "quelle alimentation pour mieux faire face", "comment continuer à s’épanouir sexuellement" : autant de questions abordées par ces notices.  

Le laboratoire Lilly France, dont l’une des branches est consacrées à l’oncologie, à savoir le traitement médicamenteux des cancers, s’est entouré pour ce faire des associations CAMI Sport & Cancer, Juris Santé, L’Institut du Sein d’Aquitaine et Vivre comme avant, toutes spécialisées dans l’accompagnement de patients victimes de cancer.

"Aussi important de prendre soin de l’esprit que du corps"

Cette "notice d’un nouveau genre", "humaine, réconfortante" selon le communiqué, propose également des liens vers des aides disponibles, des contacts d’associations, des recommandations de lecture et la possibilité d’être mis en relation avec d’autres patientes pour pouvoir échanger. "Il est aussi important de prendre soin de l’esprit que du corps", préconise le communiqué.

"L’oncologie s’intéresse aujourd’hui autant à l’organe malade qu’à la personne porteuse de la maladie", estime dans le communiqué le docteur Stephen Ellis, oncologue la clinique Saint-Pierre de Perpignan et Président de l’Institut de Communication et d’Information sur le Cancer. "Trop longtemps oublié au profit de la démarche thérapeutique pure, le malade [....] était malheureusement le laissé-pour-compte dans la prise en charge du cancer", ajoute-t-il, se félicitant que ces notices puissent désormais "mettre en lumière cet accompagnement complémentaire"

Lire aussi

"C’est un support qui répond à de nombreuses questions que l’on peut se poser", salue de son côté Myriam Clément, une patiente citée par le communiqué. "C’est quelque chose qui peut presque devenir indispensable." Ces notices sont disponibles depuis ce vendredi 1er octobre dans plusieurs pharmacies ainsi que des centres d’oncologie et d’associations de patients. Elles sont également consultables en ligne sur le site du laboratoire, assorties de ressources complémentaires. 


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info