Variant Delta : la France face à une quatrième vague

Restaurants, terrasses, trains, cinémas... Où le pass sanitaire sera-t-il obligatoire ?

La rédaction de LCI
Publié le 25 juillet 2021 à 23h15, mis à jour le 26 juillet 2021 à 0h02
JT Perso

Source : JT 20h WE

EXTENSION - Après l'adoption de la loi étendant le pass sanitaire anti-Covid, ce dernier devra désormais être présenté dans de nombreux lieux. Musées, cinémas, restaurants, hôpital... On fait le point.

Face à "un virus qui contamine à la vitesse de l'éclair" en France, le gouvernement a adopté un projet de loi comprenant notamment l'extension du pass sanitaire. Dès mercredi 21 juillet, le sésame prouvant la vaccination complète, un test négatif récent ou l'immunisation, devait être présenté dans un certain nombre de lieux conformément à un décret paru mardi au Journal officiel, et distinct du projet de loi présenté la veille par le gouvernement.

Voici les lieux où l'on devra désormais présenter un pass sanitaire.

Les lieux de loisirs et de culture

Il s'agit essentiellement de lieux ou d'établissements prévus pour des "activités culturelles, ludiques, sportives ou festives ainsi que les foires ou salons professionnels", selon le texte de ce décret.  Les musées et bibliothèques ont toutefois ajoutés à la liste de ces lieux précédemment définie par le décret d'origine.

Sont concernés notamment les salles de conférences, de spectacles, les cinémas, les chapiteaux, les parcs de loisir, les salles de jeux et de danse, les foires-expositions ou des salons ayant un caractère temporaire, ainsi que les établissements sportifs couverts. Sont également concernés par cet abaissement de la jauge, "les événements culturels, sportifs, ludiques ou festifs organisés dans l'espace public ou dans un lieu ouvert au public". Enfin, tombent sous le coup du décret les navires et bateaux de croisière, à passager avec hébergement ou effectuant des liaisons internationales, entre des collectivités ou vers la Corse.

Cafés, restaurants, trains...

Le projet de loi sanitaire adopté par le Parlement dimanche soir prévoit de son côté l'extension du pass à tous les établissements recevant du public. Sont donc concernés les cafés et les restaurants, même en terrasse. Il faudra aussi présenter le pass sanitaire à l'entrée des maisons de retraite et des hôpitaux, que ce soit pour les patients comme pour les visiteurs, sauf pour les urgences.

Le contrôle du pass sanitaire sera effectué par les personnes travaillant dans ces lieux. Les contrôles relèveront dans un premier temps de la police administrative et non du pénal, établissant un échelonnement des sanctions contre les établissements qui reçoivent du public et qui refusent de contrôler le pass sanitaire. 

Le pass sanitaire sera également nécessaire pour tout trajet de longue distance. Il sera donc demandé pour ces trajets, que ce soit en avion, en train ou en bus. Enfin, dans les lieux de culte, le pass sanitaire sera nécessaire pour les visiteurs qui s'y rendent, mais pas pour les activités cultuelles qui s'y déroulent, comme les cérémonies religieuses.

Lire aussi

Le pass sanitaire ne sera finalement pas nécessaire pour entrer dans les centres commerciaux. Cependant, les préfets pourront le mettre en place en cas d'une aggravation exceptionnelle de l'épidémie à l'entrée des centres commerciaux dont la taille devra être précisée. 

Le précieux sésame ne sera pas non plus nécessaire dans les campings, les centres de vacances et les hôtels qui ne disposent que d'une offre d'hébergement. Par contre, ces lieux qui possèdent une piscine, une salle de spectacle, un bar ou un restaurant devront demander le pass sanitaire en début de séjour. 

Toutes ces mesures devraient entrer en vigueur "début août"


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info