Le gouvernement a annoncé samedi la première livraison, par bateau, de 600.000 litres d'eau potables à Mayotte.
Les habitants sont confrontés à d'incessantes coupures d'eau.
Ces réserves seront attribuées en priorité aux bébés et aux personnes fragiles.

Après les manifestations, une première opération d'ampleur. Le gouvernement a annoncé samedi avoir affrété un premier bateau pour acheminer 600.000 litres d'eau potable à Mayotte, confrontée à une grave pénurie et d'incessantes coupures. 

"Cette eau est conditionnée dans des conteneurs chargés à bord d'un navire du groupe CMA CGM qui a quitté le port de La Réunion cette nuit, et devrait arriver le 20 septembre à Mayotte", a précisé le ministère de l'Intérieur et de l'Outre-mer dans un communiqué. 

Priorité aux personnes fragiles

L’eau, précise le ministère, "sera ensuite acheminée depuis le port de Longoni et distribuée dans les communes avec le soutien de l’armée". Elle sera distribuée en priorité "aux publics les plus fragiles", "nourrissons, femmes enceintes, personnes en situation de handicap ou touchées d’affections de longue durée et habitants de plus de 65 ans".

Les habitants de Mayotte sont privés d'eau deux jours sur trois en Grande-Terre, l'île principale. Dans certaines zones de l'archipel, la distribution est même stoppée pendant 36 heures durant le week-end. Le département le plus pauvre de France est soumis à sa plus importante sécheresse depuis 1997. L'approvisionnement en eau des 310.000 habitants de la région dépend justement en majorité des eaux pluviales. 

Le ministre délégué aux Outre-Mer, Philippe Vigier, a promis début septembre une enveloppe de 2 millions d'euros face à cette crise historique de l'eau. 


Vincent MICHELON

Tout
TF1 Info